Le géant informatique IBM a annoncé hier matin la consolidation de sa présence sur le continent africain avec l’expansion de ses bureaux à Maurice. La société emménage dans environ deux semaines dans les locaux flambant neufs au Raffles Tower à Ébène. Au cours d’une cérémonie à l’hôtel Le Labourdonnais, les principaux dirigeants du groupe international ont annoncé la coopération avec le gouvernement mauricien à plusieurs niveaux et la contribution pour le développement de jeunes talents à travers le IBM Academic Initiative Programme.
IBM, qui est à l’origine de plusieurs révolutions technologiques ayant débouché sur l’informatique moderne, est présente à Maurice depuis une dizaine d’années avec des bureaux au Barkly Wharf, au Caudan Waterfont et prochainement à Ébène. Cette présence accrue, explique-t-on, permettra de « renforcer la capacité d’IBM à fournir des solutions et des services à des clients et partenaires dans la région ». IBM a par ailleurs fêté l’année dernière ses 100 ans.
La présentation de la stratégie d’expansion du géant informatique a été faite en présence de représentants du gouvernement, de clients et de partenaires commerciaux. L’île Maurice est une destination de choix pour le géant informatique, vu son économie jugée performante et compétitive, avec des taux de croissance les plus élevés en Afrique et un marché international d’exportation couvrant divers secteurs.
À un point de presse, Jean Christophe Khoertzer, IBM General Manager, Central East & West Africa, a expliqué que Maurice constitue une plaque tournante pour la région, avec une forte ressource technique et détient l’avantage du bilinguisme. « Comme l’île Maurice s’efforce de renforcer sa compétitivité internationale, IBM connaît une forte demande des secteurs du textile, de la banque, du tourisme, des télécommunications et des services de technologie informatique, qui se tournent vers la technologie pour accroître la productivité et différencier leurs offres », a expliqué dans un communiqué de presse Takreem El-Tohamy, directeur général d’IBM pour le Moyen-Orient et l’Afrique.
L’expansion d’IBM à Maurice, explique-t-on, fait partie d’un vaste programme d’investissement qui s’étend sur toute l’Afrique à travers la création de nouveaux aménagements, bureaux, formation, recrutement de personnel, la vente et le marketing et la responsabilité civique. IBM est présente dans une vingtaine de pays africains, dont l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Ghana, le Nigeria, le Kenya, la Tanzanie, le Maroc, l’Égypte, la Tunisie et l’Algérie.
Dans la région, IBM opère des bureaux aux Seychelles et à Madagascar à travers son partenariat panafricain avec l’opérateur télécom Bharti Airtel. En Afrique, elle est présente dans environ vingt pays. « IBM est présente en Afrique depuis plus de 60 ans, mais nous sommes en train de renforcer cette présence afin de répondre à l’immense potentiel du marché africain et au besoin de systèmes intelligents nécessaires à la transformation des entreprises, de l’administration publique et de la société à travers le continent », a ajouté Takreem El-Tohamy.