La Mauritius Assurance (MUA) poursuit son expansion régionale. Après une incursion sur le marché seychellois il y a environ trois ans, le groupe annonce cette semaine sa décision de racheter la société Phoenix Transafrica Holdings Limited qui, par le truchement de sa filiale, la Phoenix of East Africa Assurance Company Limited, est active dans le secteur de l’assurance au Kenya, en Tanzanie, en Ouganda et au Rwanda.
« Cette opération cadre avec notre stratégie d’expansion régionale. L’Afrique se développe rapidement et il est normal qu’on se tourne vers elle pour pouvoir réaliser notre croissance future », a déclaré Kris Lutchmeenaraidoo, Chief Executive Officer de MUA au Mauricien. Ce dernier a indiqué que la MUA, avec une part de marché estimée à 26 %, réalise que les perspectives de progression sur le marché local sont plutôt limitées vu la taille du marché. Le groupe mauricien espère, avec le rachat de Phoenix Transafrica Holdings Limited (PTHL), réaliser une bonne opération non seulement au Kenya où la filiale de PTHL, la Phoenix of East Africa Assurance Company Limited (PEAL), est incorporée mais aussi dans d’autres pays est-africains (Tanzanie, Ouganda et Rwanda) où PEAL mène des opérations d’assurance générale.
« PTHL n’est pas la plus grosse société d’assurance en Afrique de l’est mais elle a mis en place une structure sur laquelle nous pensons pouvoir bâtir notre stratégie d’expansion régionale. La société dégage des volumes d’activités commerciales intéressantes avec des taux de croissance variant entre 15 % et 25 % au niveau de ses filiales tanzanienne, ougandaise et rwandaise. Pour ce qui est des opérations de la filiale kenyane, on n’a pas noté de croissance remarquable mais on souhaite lui donner l’impulsion nécessaire », a ajouté Kris Lutchmeenaraidoo.
Le coût annoncé de la transaction sera de l’ordre de US $ 21,8 millions. Le prix final sera déterminé sur la base des termes d’un sale and purchase agreement entre le vendeur et l’acheteur. MUA fait ressortir que le deal sera en partie financé à partir des propres ressources du groupe d’assurance mauricien ainsi qu’à travers une émission d’actions en numéraire (rights issue) dont les détails seront communiqués ultérieurement.
Selon Kris Lutchmeenaraidoo, la direction de la MUA espère obtenir toutes les autorisations nécessaires concernant la transaction dans les deux prochains mois afin de pouvoir conclure définitivement un accord avec le vendeur d’ici la fin de l’année. Le conseil d’administration de la UA considère que cette opération va à l’avenir créer de la valeur pour les actionnaires de la société.