Avec Lindsay Ann Rivière, native d’Australie, nous traversons des paysages imaginaires, voguant d’obscures contrées en chatoyantes terres (Maurice, Le Maroc). Nous croisons en chemin des arbres majestueux, des fleurs, des nus féminins. Lindsay Ann Rivière a étudié le dessin et la peinture à Limerick, Irlande, où elle a obtenu une distinction en 2007. Elle a, depuis, exposé en Irlande, en Australie, à Maurice. Explorant des techniques diverses (peinture, dessin, acrylique sur toile, collage, crayons gras), Lindsay donne forme à un champ iconographique très vaste. Les motifs sont issus de sources diverses que l’artiste détourne par l’imagination et l’hybridation. Elle a une banque d’images trouvées dans les livres ou dans les pays visités. Elle aime aussi bien Grand-Bassin que les grands froids du Nord. Son choix iconographique est instinctif et intime, parfois provoquant pour certains. Il faut que les images lui parlent et éveillent en elle un sentiment particulier, dit-elle. Il s’agit ensuite de recréer son univers en détournant les codes et en mélangeant les motifs à son gré. Ainsi, Lindsay Ann Rivière recompose librement les images et les donne à voir différemment. Un imaginaire symbolique et fantastique à travers lequel elle se joue sa propre histoire. L’univers presque ambivalent de Lindsay Ann, qui cultive un goût pour l’inconnu, l’irrationnel, est un questionnement du monde. Sa démarche est généreuse : faire découvrir l’art contemporain et encourager sa pratique chez les femmes. Loin de logorrhées indigestes, idéales pour les scolaires ou créatifs néophytes, son exposition se présente comme un exercice courant ou thématique. On pourra cependant regretter une définition claire entre artiste et concept, mais il y a du grain à moudre dans ce bon café. Il faut dire aussi qu’entrer dans une oeuvre picturale récente et en produire un récit n’est pas chose facile. On retiendra de l’oeuvre de Lindsay Ann Rivière une dimension onirique très riche, ouverte sur mille rêveries et laissant le public interpréter les travaux selon ses connaissances, sa sensibilité, ses croyances.