Robert Malherbe

« Motherland », c’est le titre de l’exposition en cours au Caudan Arts Center, Port-Louis dans le cadre des célébrations des 50 ans de relations diplomatiques entre l`Australie et Maurice. Des artistes plasticiens mauriciens étaient entourés le 26 janvier 2019 de Robert Malherbe (lauréat du prestigieux prix Archibald 2019) pour un atelier de travail afin de renforcer des liens entre l’Australie, Maurice et sa diaspora.pARTage, association dont la vocation est de mettre en œuvre des projets de création artistique, culturelle, pédagogique et citoyenne permettant des échanges locaux, continentaux et internationaux a choisi pour l’occasion le jardin de Pamplemousses, lieu propice à la réflexion et à l’échange, et qui a permis ces rencontres riches et denses de créativité sous l’œil de Robert Malherbe.

Placé sous le signe de la culture, de l’art et de la mémoire, l’atelier de peinture s’est articulé autour de la thématique de paysages mauriciens et de portraits de Mauriciens. Le haut-commissariat d’Australie est l’organisateur principal de cet événement. Les artistes choisis ont eu l’honneur d’interagir avec Robert Malherbe qui s’est attaché aux paysages mauriciens. Un regard nouveau sur le paysage de notre territoire et un traitement novateur pictorialiste. Cet évènement placé sous le signe de rencontres artistiques pluridisciplinaires pour offrir un véritable carrefour de la création, de la culture et du partage a vu également un grand nombre de visiteurs lors de l’ouverture de l’exposition « Motherland ».

Krishna Luchoomun

Les travaux réalisés lors de l’atelier de peinture reflètent ce travail fin de la lumière, cette nature verdoyante éclairée différemment selon les plasticiens Le paysage, les vallées s’animent alors, tantôt bleues ou vertes, tantôt blanches et lumineuses, sous les pinceaux légers des participants : Auckloo Harsha, Kaviraj Poonyth, Valerie Medart, Chooramun Dev, l’Onfle Jean-Yves, Deepa Bauhadoor, Dilloo Faizal, Yves David, Sultana Haukim, Kalindi Jundoosing, Veemanda Curpen, Jocelyn thomasse, Krishna Luchoomun, Pascal Lagesse, Robert Malherbe. Interaction visuelle et rencontre entre artistes. Une peinture de la nature contemporaine. Des séries autour du paysage et de la botanique, portraits de plantes et de fleurs. Picturalement cette série exposée s’avère la synthèse d’une résidence d’un jour et d’une exposition. La rencontre des artistes et leurs travaux, rencontre miroir.

Jocelyn Thomasse

Cette manifestation même si elle a été de courte durée était fondée sur une confiance mutuelle, des rencontres chaleureuses. Krishna Luchoomun, plasticien et directeur de l’association artistique déclare : « pARTage was very pleased to collaborate with the Australian High Commission on the residence and exhibition of artist Robert Malherbe in Mauritius. It is a recognition of our know-how in this area. As an art consultant, before Robert’s arrival, I started an email conversation with him to find out his needs and inform him of our context. Give him information on the availability of materials, prepare a program for him, and identify landscape locations and models for his portraits.

We were also responsible for the one-day workshop at the Pamplemousses garden. We were happy to have brought a group of local painters to work together with Robert, we made sure that there was a gender balance and that the participants were from different age groups. The workshop was sponsored by the Ministry of Arts and Culture which offered a blank canvas and acrylic paint to each artist for the workshop. The curator of the exhibition was taken in charge by the Third Point. »

A signaler que l’atelier de peinture a été organisé par Le haut-commissariat d’Australie en collaboration avec le Ministère des Arts and National Heritage et pARTage.