C’est un two-man show qui a eu lieu jusqu’au 2 mai à Swansea au Pays de Galles. Le mauricien Kavi Vadamootoo est docteur en psychanalyse, peintre, sculpteur et poète. Alan Perry est poète, peintre, illustrateur et auteur de nouvelles. Les deux hommes ont créé la surprise avec leurs travaux récents. Kavi Vadamootoo a déjà exposé au Salon Des Beaux Arts à Paris et à l’Africa Arts Centre de Londres. Il déclare avec fierté : « One of my works form part of the 20th century masters (patrimoine) in Italy… »
Le fil conducteur qui définit la réflexion en tant que chercheur dans la psychanalyse et le corps peut se résumer ainsi : « On n’est pas né avec un corps, on devient un corps ». Sa théorie du corps est que celui-ci est fragmenté au départ. Il se construit dans son interaction avec l’autre. Au départ, c’est le corps qui colonise l’esprit. Ensuite, corps et esprit marchent ensemble. Les récentes sculptures de Kavi Vadamootoo sont dérivées de ce concept : «  We are not born a baby, a person, instead we become as we are being inscribed verbally and non-verbally… The idea is that everything corporeal inscribes the mind as much as the mind inscribes the corporeal… » Jouant au jeu de miroir, nous ne pouvons nous empêcher de voir dans ces sculptures autre chose que nous-mêmes.