Une vingtaine d’entreprises mauriciennes participeront du 26 février au 1er mars à l’édition 2015 d’Expo Pakistan, la plus grande foire commerciale de ce pays qui vise, d’une part, à mettre en valeur une panoplie de produits et services que le pays hôte est capable d’exporter et, d’autre part, à donner l’opportunité à des exposants d’autres pays de trouver des débouchés pour leurs produits et à conclure des partenariats.
Comme cela a été le cas pour les précédentes éditions, la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), par le truchement du Mauritius-Pakistan Joint Business Council, exhorte les entreprises mauriciennes à être présentes à Karachi pour la 9e édition d’Expo Pakistan. Un pavillon spécial sera aménagé pour les participants locaux et, selon les premières indications obtenues, environ une vingtaine d’entreprises seront sur place. Elles représenteront les secteurs suivants : textile et habillement, production de fruits et autres produits alimentaires ainsi que de détergents, industrie touristique, fabrication d’accessoires pour téléphones et construction, entre autres.
Une session de présentation d’Expo Pakistan a eu lieu récemment à la Chambre en présence du Haut-Commissaire du Pakistan à Maurice, Ulfat Hussain Shah, et du directeur de la Trade Policy Unit du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international Assad Bhuglah. La vice-présidente de la MCCI, Hélène Echevin, a fait remarquer que les transactions commerciales entre Maurice et le Pakistan se sont améliorées depuis la signature d’un accord d’échanges préférentiels en 2007. Cependant, a-t-elle fait ressortir, tout le potentiel commercial n’a pas encore été totalement exploité. La question, selon elle, a fait l’objet de discussions lors de la 10e session de travail du Mauritius-Pakistan Joint Working Group tenue en juillet 2014 à Maurice. « Both countries agreed to explore ways and means to enhance awareness of the PTA, to create more visibility of the business potential of the two countries and to expand the product coverage of the PTA », a déclaré Hélène Echevin.  
La possibilité d’explorer des opportunités de coopération triangulaire Pakistan-Maurice-Afrique a été évoquée lors de cette session de travail. Maurice, estime-t-on, pourrait ainsi servir de porte d’entrée pour l’Afrique aux investisseurs et hommes d’affaires souhaitant faire des opérations au niveau du continent africain. « It was felt that Mauritius, owing to its strategic location, can serve as a distribution hub to Pakistani economic operators to service the African market, by using the warehousing facilities in the Mauritius Freeport. Mauritius offers excellent port and cargo handling, storage and processing facilities », a annoncé la vice-présidente de la Chambre. D’autre part, les entreprises mauriciennes pourraient utiliser le Pakistan comme un “hub” en vue de pénétrer des marchés d’Asie centrale ou ceux constituant les blocs de la South Asian Association for Regional Cooperation (SAARC) et du Moyen-Orient.
Notons que les exportations mauriciennes vers le Pakistan pour la période janvier-septembre 2014 se sont élevées à Rs 26,1 millions, le fer et l’acier rapportant à eux seuls Rs 9,7 millions. Les importations mauriciennes (valeur CIF) pour les trois premiers trimestres de 2014 ont été de l’ordre de Rs 734 millions, le coton représentant la plus grosse facture (Rs 251,6 millions) alors que les importations de céréales ont coûté Rs 170,4 millions.