Un nombre important de fidèles sont venus se recueillir, ces derniers jours, devant  les reliques sacrées de Saint Jean Bosco qui étaient en exposition en l’église Saint François-Xavier à Port-Louis et en celle de Sainte Hélène à Curepipe. C’est au son de la ravanne et au cri « Don Bosco, Nou Kamarad » que les jeunes de la paroisse du faubourg de l’est de la capitale ont accueilli, en début de soirée, vendredi, le reliquaire du saint italien du 19e siècle, apôtre de la jeunesse. 
Une veillée de prières devait se poursuivre dans l’église suivie d’une messe. Après quoi, les nombreux fidèles, dont certains venus de loin, ont eu l’occasion de vénérer Saint Jean Bosco en se recueillant devant ses reliques sacrées. Durant toute la journée de vendredi, c’était la même affluence et la même ferveur à Curepipe où le reliquaire était, cette fois, exposé en l’église Sainte Hélène.
Les évêques de la Conférence Episcopale de l’océan Indien (CEDOI) qui assistaient, ces jours-ci, à leur rencontre annuelle ont dit la messe, le même jour, en début de soirée à Curepipe. Avant que ne se poursuive, jusqu’à hier matin, l’exposition du reliquaire en l’église Sainte Hélène