Le Musée de la Petite Collection à Rose-Belle propose une exposition sur les bicyclettes qui ont marqué l’histoire du pays de 1 900 à nos jours. Intitulé Anu pedalé, cet événement aura lieu du 1er au 12 septembre dans les galeries du Vieux Moulin à Rose-Belle.
Une trentaine de modèles de la collection de Goorooduth Chuttoo, propriétaire du Musée de la Petite Collection y seront exposés. Au Mauricien, il explique qu’il y aura une note explicative sur chaque pièce présentée. Outre les bicyclettes, il propose aussi une exposition de photos. Un garage de « mekanisyen bisiklet » sera aménagé sur les lieux. Le public pourra ainsi prendre connaissance des outils et matériaux utilisés pour la réparation des vélos jadis et aujourd’hui. Ceux qui le souhaitent pourront aussi être formés aux techniques de réparation. « Ça ne coûte pas cher de réparer son vélo », souligne Goorooduth Chuttoo, qui soutient que le but de l’exposition est de montrer un aspect du quotidien d’antan des Mauriciens. Il indique que la police a été invitée à animer une conférence sur la sécurité et les règles à observer lorsqu’on fait du vélo.
L’association SOS Patrimoine en Péril, qui lance l’invitation officielle pour cette exposition, observe que la bicyclette, plus qu’un moyen de transport, aujourd’hui objet de collection, « reflète de nombreuses dimensions de la vie quotidienne en étant au centre de nombreuses activités locales : l’infirmière qui rend visite à la femme qui vient d’accoucher, le facteur ou la police qui patrouille… ». Elle note aussi que l’organisateur « a pris soin d’associer chaque bicyclette au costume assorti ». « Uniforme de policier ou de facteur, tenue enturbannée du marsan dilé, l’objectif est de plonger le visiteur dans un univers d’antan », fait ressortir l’association. Les Mauriciens y trouveront aussi de nombreuses marques qui ont jalonné leur vie : Raleigh, Phoenix, Avon Peugeot, Gitane…
Au Mauricien, le propriétaire du Musée de la Petite Collection affirme qu’il roulera chacune des bicyclettes de son lieu de résidence à route Baramia Rose-Belle jusqu’au Vieux Moulin. Il se propose aussi de raconter des histoires sur place tout le long de la tenue de l’exposition. Il souhaite que les routes mauriciennes disposent d’une voie cyclable pour encourager les Mauriciens de retourner au vélo, un moyen de transport non polluant.
Le Musée de la Petite Collection a officiellement été reconnu comme musée courant novembre 2010 par le Mauritius Museum’s Council. Il s’agit d’un projet commencé par la famille Chuttoo il y a plusieurs décennies et repris et consolidé par un de ses descendants, Goorooduth Chuttoo. Aménagé dans sa maison, le musée compte des centaines d’objets en tous genres : d’énormes roues de charrettes, pistolets et revolvers, une collection de jouets d’antan, des tickets de cinéma…
L’exposition sera ouverte de 9 heures à 19 heures du 1er au 10 septembre. Entrée gratuite.