Vick Kumar Shibdoyal livre le meilleur de lui-même au Hennessy Park Hotel, à Ébène. Jusqu’au 31 juillet, le sculpteur propose ses créations aux visiteurs dans un juste équilibre d’humour et de sérieux pour engager une réflexion sur l’art, l’environnement et le futur de l’humanité.
Des poubelles, l’artiste en sort pêle-mêle plusieurs formes métalliques abandonnées à la fourrière pour mieux polluer le présent et l’avenir. Vick Kumar Shibdoyal les sculpte au chalumeau et, en leur redonnant vie, attire les regards sur l’absurdité de tout ce gaspillage.
Le sens de créativité de ce disciple du techno art qui revient aux matières brutes confère un intérêt supplémentaire à l’exposition. On s’étonnera toujours de sa capacité à voir des hommes et des animaux dans ces bouts de métaux assemblés pour raconter la mer, Michael Jackson, et bien d’autres créatures…
Quintessence, de Vick Kumar Shibdoyal, est ouvert au public depuis le 18 juillet.