Bleuets et coquelicots, Mémoire des engagés mauriciens dans la Grande Guerre. Exposition du 13 mai au 21 mai 2016 à l’Institut français de Maurice. C’est la deuxième et dernière partie du projet « L’île Maurice et la Grande Guerre ». L’exposition comprend le monument du Centenaire à la mémoire des engagés mauriciens; une vingtaine de panneaux informatifs sur l’île Maurice et la Grande Guerre; une quinzaine de créations artistiques; la bibliothèque des documents et ouvrages mauriciens sur la Grande Guerre.
Pour rappel, à l’occasion du centenaire de la guerre 14-18, deux écoles à programme français, l’Ecole du Centre et le Lycée La Bourdonnais, ont initié en 2014 le projet L’île Maurice et la Grande Guerre et l’ont développé sur deux ans. C’est un travail de recherches et de productions historiques et artistiques qui a impliqué environ 600 élèves de 10 à 18 ans, ainsi qu’une vingtaine d’enseignants.
Le point fort est le moment du Centenaire de la guerre 14-18 réalisé par 200 enfants, 2 231 noms de Mauriciens et leur armée réunis quels que soient leur origine, leur grade, etc. Un carré de tissu par homme. Il y a aussi continué les panneaux informatifs : des prisonniers de guerre mauriciens en Allemagne en 14-18, des médecins et infirmières mauriciens dans cette guerre… Et deux panneaux sur les oubliés de l’histoire, les Mauriciens enrôlés dans le Mauritius Labour Battalion pour la bataille de Mésopotamie, on a 1 500 noms, c’est leur redonner aussi avec cette exposition une place à égalité avec les autres.