Du 30 octobre au 13 novembre 2015, le plasticien Salim Currimjee exposera ses oeuvres récentes, soit plus d’une cinquantaine de photographies, de peintures, dessins sur papier, installations. L’exposition sera montrée non pas comme le fait souvent l’artiste dans un vieil édifice mais dans un bâtiment construit dans les années 50, situé au 4, rue Sir William Newton à Port-Louis. Les heures d’ouverture sont du lundi au vendredi de 10 h à 16h et le samedi de 10h à 13h. C’est la neuvième exposition de Salim Currimjee à Port-Louis après “Solus” en 2013.  S’il n’y a pas de thème choisi, l’artiste n’a rien perdu de la composition d’un tableau, avec de l’esthétique, de la force et du sens. Salim Currimjee fait aussi des dessins sur papier et autres travaux qui qui foisonnent de détails. On notera dans cette nouvelle expo l’idée de la création d’oeuvres qui s’inventent à partir d’un travail sur l’espace, ses différentes lectures. Une sorte de palimpseste, où les traces de l’espace seraient réinventées dans une nouvelle version mais en respectant l’intégrité de la structure. Un exemple vibrant d’une démarche artistique où les relations entre divers domaines sont sources d’inspiration constante : elles résonnent et se fondent dans une écriture picturale originale. Il y a aussi la pensée de l’artiste, avant tout émotionnelle, qui devient plastique avec une hybridation stylistique. Beaucoup d’oeuvres esquissant un monde à la frontière de l’imaginaire.