Avec « Variations insulaires », la deuxième expo solo de Jirina Nebesarova à la galerie Imaaya, on assiste à une féerie de couleurs. 26 monotypes et une encre de Chine montrent le travail de cette artiste qui aime photographier les îles d’en haut. Jirina Nebesarova a du soleil dans la tête, qu’elle soit au Nord, à Madagascar en Espagne ou dans les champs de cannes à Maurice.
Ce peintre de tempérament structure ses tableaux d’un geste énergique. Couleurs chatoyantes des encres, grâce à sa technique mixte elle arrive à plus de variations chromatiques. On est séduit par les contrastes et dégradés, les effets de texture, du grain dans ses toiles. Les rouges s’acoquinent avec les verts. A ses couleurs ensoleillées, elle ajoute la profondeur.
Jirina Nebesarova travaille sur des tonalités intimes qui délivrent des vibrations, des émotions. Elle décline des paysages comme différents miroirs aux spectateurs. L’artiste tchèque sera bientôt de retour à Maurice.