Poste de police de Rose-Hill

La CID de Rose-Hill a arrêté le constable Vijay Jaunkeeparsad, âgé de 27 ans et affecté au Police Band, et sa présumée complice Soumitra Satokee, âgée de 36 ans, pour une affaire d’extorsion. Ils auraient monté une histoire pour soutirer près de Rs 25 000 à un entrepreneur de 36 ans, résidant Quatre-Bornes. Dans sa plainte à la police, ce dernier avance que Soumitra Satokee est sa voisine à qui il avait prêté une somme de Rs 160 000 en octobre de l’année dernière. Mais après plusieurs semaines, la trentenaire ne lui a pas encore rendu son argent.

L’entrepreneur a alors menacé de rapporter le cas à la police. Mais le 11 mars, il a reçu un appel sur son cellulaire et une voix masculine, se présentant comme sergent de police, lui a déclaré que sa voisine s’apprêtait à rapporter quatre dépositions à la police contre lui pour harcèlement. Le policier lui a demandé de négocier avec Soumitra Satokee pour régler cette affaire à l’amiable, à condition que l’entrepreneur remette Rs 25 000 à sa voisine. Le faux sergent lui a également dit qu’il risquait d’être arrêté et pourrait passer trois semaines en détention.

L’entrepreneur a alors raconté aux enquêteurs qu’il a pris peur et devait accepter de remettre l’argent demandé. Le même jour, la victime s’est rendue non loin du tribunal de Rose-Hill, où elle a remis Rs 1 000 et un chèque de Rs 20 000 à sa voisine, qui était accompagnée d’un homme à moto. Le 16 mars, l’entrepreneur avance avoir reçu un autre appel du sergent qui lui a demandé encore Rs 25 000 destinées à son supérieur, car sa voisine s’était supposément rendue au poste de police de Rose-Hill pour rapporter un cas de corruption contre lui. Soupçonnant qu’il est victime d’extorsion, le plaignant s’est tourné vers la police.

Suivant les instructions de l’équipe du Detective Inspector Pirbacosse de la CID de Rose-Hill, il a donné rendez-vous au suspect mardi toujours non loin du tribunal, où finalement seul le constable Vijay Jaunkeeparsad est venu prendre l’argent. Ce dernier a été arrêté sur place tandis que Soumitra Satokee a été interpellée à Quatre-Bornes. Ces derniers ont été emmenés au bureau de la CID, où après un interrogatoire, ils ont été placés en détention hier soir. Ils devront faire face à une accusation provisoire d’extorsion en cour de Rose-Hill aujourd’hui. À noter que le constable Vijay Jaunkeeparsad était suspendu de ses fonctions depuis 2014, car il devait faire face à une affaire criminelle. La présente enquête se déroule sous la supervision du surintendant Shyam Bansoodeb.