La police a objecté formellement à la remise en liberté provisoire de l’ancien Adviser on Communication Matters de l’ex-Attorney General Rama Valayden. François Écroignard, qui est en détention depuis samedi dernier, a été reconduit en cellule policière pour une semaine encore. Il a été inculpé de complicité avec un dénommé Octave, habitant Pointe-aux-Piments, dans une affaire d’extorsion avec, pour cibles, l’ancien ministre Etienne Sinatambou et son épouse.
Dans des menaces adressées par messages téléphoniques, les deux suspects avaient fait croire qu’ils étaient en possession de photos compromettantes et indécentes de l’épouse de l’ancien ministre. Ils ont réclamé le versement de Rs 200 000 afin de ne pas publier ces soi-disant documents sur internet. François Écroignard a été dénoncé comme étant le cerveau de ce chantage par son complice lors de son interrogatoire fin de semaine dernière. Dans l’entourage d’Etienne Sinatmabou, on nie avec force l’existence de tels documents photographiques, susceptibles de porter préjudice au couple. Etienne Sinatambou et son épouse ont déjà consigné une déposition à cet effet au Central CID.