Quinze dirigeants de clubs nationaux et des comités régionaux ont déposé une nouvelle motion en vue de l’assemblée générale extraordinaire (AG) prévue le 21 octobre à Trianon. Ils demandent la révocation de l’actuel comité directeur de la Mauritius Football Association.
La majorité de ces dirigeants avaient déjà soumis une requête pour la tenue de cette AG extraordinaire afin de débattre sur la réintégration de l’Étoile de l’Ouest en première division et de l’USBBRH en deuxième division. Elle va plus loin cette fois-ci en voyant la situation conflictuelle qui règne à la MFA House.
« We, the undersigned, shall appreciate if you could include the following in the agenda of the forthcoming Extraordinary National General Assembly. In the eventually that the 2 motions already on the agenda are upheld that the following motion be added and resolved : Motion of no confidence against the President and Members of the National Managing Committee of the MFA », peut-on lire dans la correspondance envoyée au secrétaire de la MFA, Bhurdwaz Mungur.
Les quinze membres qui ont signé la pétition — déposée mardi dernier — sont Samuel Compty (comité régional BBRH), Jacques Fidèle (AS Quatre-Bornes), Vinod Busviah (comité régional Rivière-du-Rempart), Prem Jodha (comité régional Rivière-Noire), Arvind Bhojun (comité régional Pamplemousses), Manoj Ramburn (Rivière-du-Rempart Star Knitwear), Marie-Jean Joye (Belin SC), Ismaël Affejee (ASPL 2000), Nazeer Bowud (ASVP), Anand Gopaul (US Highlands), Mervyn Édouard (Étoile de l’Ouest), Veeshal Goomany (comité régional Vacoas/Phoenix), Rajen Venkatachellum (comité régional Curepipe), Dharamraj Ramma (comité régional Moka) et Gérard Lepoigneur (Savanne SC).
« Nous estimons que la situation est trop confuse au niveau du comité directeur. Il est inadmissible que les membres ne sont en pas en odeur de sainteté après seulement neuf mois au pouvoir. D’autant que les décisions prises ces derniers temps sont toutes contestées. À notre avis, il serait plus sage si nous nous dirigeons vers de nouvelles élections pour donner une certaine stabilité à la fédération. D’où cette motion de no confidence », martèle un des membres signataires.
Une motion qui risque de chauffer l’AG extraordinaire, d’autant qu’on se dirige tout droit vers la destitution du président Vinod Persunnoo probablement mardi lors de la réunion d’urgence convoquée par huit membres contestataires. Ces derniers peuvent, selon les règlements, convoquer cette réunion après deux refus de Vinod Persunnoo.
Par ailleurs, la MFA a confirmé le renvoi des compétitions qui devaient débuter ce week-end. Une décision pas au goût des différents clubs, notamment du Savanne SC, dont le représentant, Gérard Lepoigneur, a avancé deux points dans un courrier envoyé durant la semaine. Il demande dans quelle réunion du comité directeur cette décision a été prise et fait également ressortir les préjudices qu’une telle démarche porte au budget des clubs.