La communauté sino-mauricienne a célébré dans la nuit du samedi 23 juillet l’anniversaire du Dieu Kwan Tee. Célébration qui a eu lieu aux Salines à Port-Louis à la pagode qui porte son nom. Construite en 1842 par Ahime Choisanne, fondateur de la communauté chinoise à Maurice, cette pagode est la plus ancienne de l’île et probablement dans l’hémisphère sud.
Aussi connu comme Guan Di ou Guan Yu et Guan Kong par d’autres, Kwan Tee serait venu au monde en l’an 160 après le Christ et selon le calendrier lunaire. Sa date d’anniversaire est le 24 juillet de cette année 4648, qui correspond au calendrier chinois. Il a été en fait un être humain avant d’être vénéré par tant de fidèles à travers les pays où vivent des communautés chinoises à partir du XVI siècle. Il était un général de l’armée de la dynastie Han qui partait en guerre contre les bandes rivales, dont les Xei et les Wou.
Guerrier courageux, Kwan Tee impressionnait ses ennemis avec ses deux mètres de haut. En compagnie des ses proches, il a connu des victoires qualifiées d’exploits militaires. Il meurt décapité, trahi au cours d’une bataille dans les années 220. De son vivant, il inspirait le respect de ses soldats et était connu pour sa droiture. Il a même accédé au statut de protecteur de son pays.
Selon la légende, Kwan Tee serait le Dieu du négoce et des affaires. Certains commerçants lui rendent particulièrement des hommages respectueux. Pour sa part, l’association Guan Di de l’île de La Réunion a organisé pour ses membres une semaine de festivités en l’honneur du Dieu Guan Di à Saint-Denis, chef-lieu de l’île soeur. Les Réunionnais issus de la communauté chinoise célèbrent tous les deux ans l’anniversaire de ce guerrier devenu Dieu. Cette 6e édition a eu lieu du lundi 18 au dimanche 24 juillet et a été organisée en étroite collaboration avec les responsables des temples, le consulat de Chine, le Conseil de la Région et le Département de la ville de Saint-Denis.
Au cours de cette semaine festive, les Réunionnais ont pu assister à des conférences, des spectacles de danses traditionnelles, des démonstrations des arts martiaux (Wushu et Wing Tsun), des expositions et découvrir l’art culinaire chinois. Une troupe artistique de Taiyuan a aussi fait le déplacement à l’île de La Réunion pour participer aux manifestations. Les sino-mauriciens de tous les âges sont venus nombreux en famille durant le week-end aux Salines pour rendre hommage au valeureux guerrier.
Les responsables de cette célébration ont organisé des cérémonies de prières et servi des repas pendant ces deux jours.