La Coin Idéal Saga, avec au centre le vol d’une voiture faisant partie de la flotte officielle de la police et attribuée au N° 2 de la force, qui assumait au moment des faits les fonctions de commissaire de police, représente un cas d’espèce en Cover-Up. Un First Police Cover en trois mouvements, avec d’abord le Cover-Up incident se déroulant dans la nuit du 27 mai dernier, le long de la route Royale sur le tronçon entre Coin Idéal et l’église de Notre-Dame-de-Lourdes. Ensuite le Cover-up de l’implication de la voiture de la police, immatriculée 141 RM 11 ou encore 7824 DEC 11 dans un cas de Larceny. Finalement, la tentative de Cover-Up en communiquant au Premier ministre et Leader of the House, sir Anerood Jugnauth, des réponses partielles suite à la Parliamentary Question du Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan. Compte tenu de l’importance du dossier, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, est monté en première ligne pour donner la charge et dévoiler les dessous de cette sinistre affaire attribuée à des représentants de l’ordre. Acculé devant les faits étalés par l’opposition, le Premier ministre a concédé qu’il réclamera une nouvelle enquête du commissaire de police.
De son côté, le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a révélé que la gestion de la clinique Apollo-Bramwell a bénéficié d’injection de fonds pour un montant de Rs 196 millions du mois d’août de l’année dernière à juin de cette année en vue de couvrir les dépenses excédentaires. Il a également confirmé que les négociations pour la reprise de la clinique de Dawood Ajum Rawat par le Preferred Bidder Omega Oak plc de Londres n’ont pas encore abouti. Par ailleurs, le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, est intervenu lors de la tranche du Statement by Ministers pour annoncer que le processus pour le remboursement des victimes du BAI Ponzi, que ce soit au titre de la Bramer Assets Management Ltd ou du Super Cash Back Gold, est sur le point d’être bouclé et également que l’Integrity Reporting Agency est déjà en présence de cinq premiers cas en vue d’éventuel Unexplained Wealth Orders.
Par contre, le match annoncé entre le Back-Bencher Bashir Jahangeer et le vice-Premier ministre et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, sur le dossier de l’électricité, n’a pas eu lieu, poussant le leader de l’opposition à lâcher en direction du député de la majorité : « Ki arive ! Fuzib sote ».
Les échanges sur la Coin Idéal Saga se sont déroulés dans une ambiance quelque peu surchauffée et Madam the Speaker, Maya Hanoomanjee, a eu à intervenir de manière ferme pour éviter tout dérapage. Le Premier ministre, qui répondait à cette interpellation de Rajesh Bhagwan au sujet de la force policière, a dû se rendre compte qu’il a été installé sur une poudrière tant les éléments versés dans son dossier par la police contrastaient avec les faits déclinés par le leader de l’opposition. À un certain moment, il devait indiquer qu’il allait demander au commissaire de police, Karl Mario Nobin, de diligenter une nouvelle enquête. Le député Bhagwan voulait avoir des précisions au sujet des incidents survenus dans la nuit du 27 mai dernier et impliquant une grosse cylindrée de la police, demandant s’il n’était pas urgent d’instituer une enquête indépendante sur ce scandale.
SAJ : Le commissaire de police m’a informé que dans la nuit du 27 mai dernier vers minuit, la voiture de la police 141 RM 11 et portant la plaque d’immatriculation 7824 DC 11 de la marque BMW avait été impliquée dans un incident et que la personne se trouvant au volant de la voiture avait été victime d’un cas de Larceny with Violence. Je suis encore informé que cette voiture est allouée à Tangavel Seerungen, Deputy Commissioner of Police et qu’au moment des faits, la voiture était sous le contrôle du fils du DCP, Saven Seerungen. De par ses fonctions, le DCP a droit à une Chauffeur-Driven Car pour les fonctions officielles aussi bien que ses besoins privés.
De par la politique établie dans le service public, tout fonctionnaire bénéficiant de facilités de Chauffeur-Driven Car est autorisé à permettre à un maximum de trois personnes de conduire ce véhicule. Les conditions sont que les conducteurs doivent avoir le permis de conduire et les communiquer au commissaire de police. Les Police Records laissent voir que dans le cas du DCP Seerungen, le nom de Saven Seerungen avait été ajouté à la liste des personnes autorisées depuis le 13 août dernier.
Le commissaire de police m’a informé qu’une enquête a été ouverte au niveau du CID de Rose-Hill au sujet de ces incidents. Le 11 juillet (ndlR : soit lundi et six semaines après), deux suspects ont été interpellés et inculpés provisoirement de la charge provisoire de Larceny With Violence. Ils ont été reconduits en cellule policière jusqu’au 18 et l’enquête est en cours. Therefore, the question of setting up an independent enquiry does not arise.