Le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, a voulu être rassurant au sujet des falaises de la Grande-Rivière-Nord-Ouest avec le projet de A1 – M1 Link Road. Lors d’une Site Visit sur les lieux hier matin, il a déclaré à la presse que les risques concernant les éboulements des falaises de Grande-Rivière-Nord-Ouest ont été pris en compte par les autorités compétentes.

« Le contrat avait été alloué en début d’année, et en juin une première inspection des lieux a eu lieu et les contraintes ont été soulevées », a laissé entendre le ministre de tutelle. Il affirme que toutes les parties concernées sont tombées d’accord pour des tests approfondis. « Les tests approfondis ont été faits pendant quatre mois. Un rapport de 400 pages m’a été soumis en octobre et j’ai appelé le Prof Magnan, le Dr Kim, le Dr Ichikawa et Marie Besson de ARQ », a-t-il ajouté.

« Le design reste tel quel. Les pieux restent sur les mêmes sites. La question est comment retravailler la base à partir des études du sol réalisées. Le pont pèse 50 000 tonnes et les deux pieux 20 000 tonnes chacun. Les risques au niveau des falaises ont été évalués par le Prof Magnan, le Korea Expressway Corporation ainsi que le constructeur, selon le ministre. « Nous avons les solutions techniques et maintenant c’est une question d’adaptation ». Nando Bodha avance que les problèmes des falaises seront réglés pendant la construction et aussi après.

« Je maintiens que ce projet requiert la qualité, no costsoverrun et no time overrun », affirme Nando Bodha pour ce projet de grande envergure. « Sur papier c’est une chose, et la réalité du terrain est tout autre » soutient-il.