Roch Voisine sera en concert le samedi 11 avril au J&J Auditorium, à Phoenix. Le beau “Darling” Canadien a visiblement conquis le coeur de certaines de nos compatriotes. S’il fallait peindre un tableau à l’encre des yeux de Roch Voisine, quoi de mieux que de faire appel à ses admiratrices mauriciennes. Elles traduiraient, avec leurs émotions, une palette de couleurs qui oscilleraient entre dévotion, amour et tendresse.
L’énergique et charmante Christine Poilly est chez elle à Baie-du-Tombeau en compagnie de ses copines. Vêtues d’un t-shirt arborant le visage de leur idole, alias Roch, elles entament toutes le fameux “Hélène, Darlin”. Les ritournelles s’enchaînent et la musique entraîne un petit tour de danse. Casse-cou, le chat de Christine se mêle de la partie avec ses miaulements C’est le rire, la rumba dans cette maisonnette qui respire la joie de vivre. Le tableau du salon est vite retiré pour faire place à tous les posters marquant la vie de Roch Voisine aux différentes périodes de la scène.  
D’une petite voix, Christine dit : « Regarde mon petit carnet de mes 12 ans avec, dedans, toute la vie de Roch que j’ai soigneusement conservée. Je me souviens quand j’avais perdu mon cousin, je pleurais. Et lorsque j’ai vu Roch à la télé sur scène, tout en sueur, j’ai cru qu’il pleurait avec moi. Je me suis dit : “Roch, tu es le seul à comprendre ce que je ressens.” Avec mon premier salaire, j’ai acheté le CD Europe Tour à Rs 1 200, ce qui était une fortune à l’époque. » Stéphanie Hossen, Mary-Joyce Grondin et Francesca Ducasse témoignent, elles aussi, de leur expérience et de la manière dont le chanteur canadien les a marquées. « Tu veux écouter une chanson de Roch », lance Christine. « Je te serai fidèle, que ma soeur Clarine a fait jouer dans son mariage en 2010 », rétorque Mary-Joyce.
« Un grand merci à Gérard Louis »
L’annulation du concert de Roch Voisine en 2012 a grandement marqué ce groupe d’amies. Christine est même bannie du site du chanteur. « Aujourd’hui, j’ai uniquement un droit de view, mais pas de commentaire possible. Pourtant, je n’avais fait que parler de ma frustration face à sa non-venue. Nous avions acheté le billet VIP à Rs 2 000 à l’époque, la banderole, les posters et même la chanson étaient prêts. Notre petit fan-club devait se rendre à l’aéroport pour l’accueillir. » Difficile d’admettre que Roch leur ait fait faux bond. Chose pardonnée, car elles se rattraperont ce samedi. Interloquée, Christine demande : « Tu crois qu’on peut aller en fan-club l’accueillir à l’aéroport. On ne le dérangera pas, juste le voir, lui montrer notre admiration pour lui. Je dis un grand merci à Gérard Louis d’avoir compris la détresse des fans. On lui en sera toujours reconnaissant. C’est génial de voir Roch, c’est un moment difficile à décrire. » À Mary-Joyce d’ajouter : « On ne pleurera pas, on sera sages pour ne pas le décevoir, mais s’il nous donne une poignée de main ou un bisou, cela ne se refusera pas. »
Phénomène Roch
Selon Stéphanie, l’engouement pour Roch Voisine s’explique par le fait qu’une idole sert souvent de substitut dans les moments de solitude. « J’étais aux États-Unis pour étudier loin de ma famille, personne à qui parler et je suis tombé sur la chanson Lettre à un chanteur de Roch Voisine. Elle parlait de cet autre côté de la terre qu’il a quittée et je me suis sentie comprise. Parfois, il suffit d’une parole pour avoir un réconfort. » Mary-Joyce, elle, parlera du charisme que Roch dégage. « Il vieillit bien et c’est aussi cela sa force. Il y a cette douceur dans la voix, ce regard ténébreux. Adolescente, je tapissais les murs de ma chambre et je faisais en sorte de la tenir bien rangée, pour que les portraits de Roch restent intacts. Il m’a fait voyager sur la plage avec Hélène. Et sa chanson Ouvre ton coeur est une ode. » Pris dans ce tourbillon d’émotions, ces fans vivent avec beaucoup de sincérité leur passion. Aucune d’elles ne cherche cependant à épater Roch par une belle tenue lors du spectacle. Christine dira : « La simplicité. Sans fioritures. Nous porterons nos t-shirts à son effigie, pour lui dire qu’on l’aime. On attend juste qu’il nous appelle au-devant de la scène pour qu’on puisse profiter au maximum de sa présence. Le voir, l’entendre, c’est déjà beaucoup. » Ce petit groupe de fans s’est créé sur Facebook et cette rencontre avec leur idole est une étape ultime. Stéphanie Hossen concède :« Chacune d’entre nous a vécu des moments difficiles. Roch nous permet de survivre et d’être dans une autre bulle, celui du rêve et du bonheur apportés. » Les filles prennent la pause devant l’objectif du photographe en tenant chacune un poster de Roch en main. Elles se disent les plus heureuses du monde.
Soirée de rêve Otayo
Stéphanie Batour est la grande gagnante du concours organisé par le Rezo Otayo sur Facebook. Elle remporte deux billets en VIP pour le concert de Roch Voisine et sera véhiculée en voiture, aller-retour avec, à bord, champagne et sushi, au J&J Auditorium. Stéphanie a remporté un deuxième prix en provenance cette fois du site officiel de Roch Voisine, qui lui permet de venir voir en personne son idole à quelques minutes de son concert. La jeune femme, domiciliée à Plaisance, Rose-Hill, n’arrive toujours pas à contenir sa joie. « Cela fait des années que j’attends Roch. J’avais 13 ans quand je l’ai vu dans l’émission Sacrée Soirée chantant Hélène. J’ai économisé mon argent de poche pour m’acheter des livres comme Star Club, Podium et toute ma chambre était tapissée de photos de Roch. » Preuve à l’appui, Stéphanie Batour nous montre la photo de sa chambre à ses 13 ans. Mélanie, sa soeur, écoute attentivement. Elle en connaît un rayon sur cette partie de la vie de son aînée. « Je dormais dans sa chambre car elle avait peur du noir et, dès qu’un lézard frôlait un des posters de Roch, elle me disait : “pousse li, pu li pas abîme Roch”. » Une passion dévorante qui continue d’animer Stéphanie.
Pourquoi Roch ? « Il est beau, il vieillit bien et cette voix qui dégage une palette d’émotions. On m’a même demandé pourquoi je n’avais pas prénommé mon fils aîné Roch. J’ai dit Roch est à moi, mon fils s’appelle Ryan, il y a quatre lettres dans son nom comme Roch. » Et son mari ?? « Il est un peu jaloux et m’a même demandé si, après le concert, je vais entrer à la maison directement ou continuer ce tête-à-tête avec Roch. » Stéphanie Batour raconte sa déception lorsque le concert avait été annulé la première fois. « J’ai acheté deux billets en VIP. Je refilerai ces billets à mon mari et mon père. Moi, j’irai voir Roch avec ma soeur Mélanie, car c’est avec elle que j’ai vécu cette passion pour Roch. » Employée à la section Embroidery Digitizer à la CMT, Stéphanie Batour  trouve intéressant qu’il y ait des chanteurs, des idoles et des fans. « C’est un univers sélectif, où chaque fan sait ce qu’il peut ressentir. Un chanteur peut vous permettre sans le savoir de sortir de vos moments difficiles. Parfois, j’avais l’impression à travers mes posters que Roch me clignait de l’oeil. » Roch Voisine sera sur la scène du J&J Auditorium demain pour un show attendu avec impatience par ces fans. Le mot « mémorable » étant déjà inscrit sur leurs lèvres.