Depuis ce matin, les portes du Fashion and Design Institute (FDI), à Ébène, sont ouvertes au public. L’occasion pour ceux terminant leurs études secondaires et souhaitant entamer une formation de courte durée de découvrir les différentes possibilités offertes par l’école.
Le FDI compte quatre facultés : Fashion and Textiles, Media and Communication, Art and Design et Built Environment, cette dernière formation menant à un BA (Hons) en Interior Design. Sous la catégorie Fashion and Textiles, deux formations sont offertes : Higher National Diploma (HND) in Fashion and Textile et BA (Hons) in Fashion and Textiles (top-up). Le département de Media and Communication en offre trois : HND Graphic Design, HND Interactive Media et BA (Hons) Graphic design with animation (Top-up). La faculté d’Art offre quant à elle un cours menant à un HND Art and Design. En outre, le FDI propose un Foundation Diploma en Art and Design à l’intention des détenteurs d’un A Level et un Extended Diploma en Art and Design à l’intention de ceux qui ont un O-Level. Selon Arsha Ramrooch et Yovind Chumun, qui font partie de ceux ayant opté pour ces formations, « la Foundation Course a l’avantage de pourvoir de l’expérience dans les différents domaines de formation avant qu’on ne définisse notre choix final ».
Durant ces trois journées portes ouvertes, le public pourra découvrir, à travers des expositions, les travaux réalisés par les élèves dans les différents modules, rencontrer les élèves et les professeurs qui se proposent de répondre à leurs questions et témoigner de leurs expériences dans les différents domaines, visiter les laboratoires informatiques équipés des logiciels de dernière technologie et les ateliers de confection des vêtements où ils pourront voir les étudiants sur les machines. Une série d’activités est également prévue, notamment la découverte de la Pinhole photography, c’est-à-dire « l’art de faire des photos sans un appareil photo », le « stencil printing » sur du tissu, les travaux de céramique, des projections vidéo et des mini-défilés de mode.
Le coup d’envoi a été donné ce matin par un mini-défilé de mode au sein de l’institution d’Ébène en présence, entre autres, des représentants d’ambassades, dont la Deputy High Commissionner de la Grande-Bretagne, Sharon Taylor. Les awarding bodies des certificats du FDI sont Edexcel de la Grande-Bretagne et l’Université de Technologie de Maurice. Lors de son intervention ce matin, la directrice de l’établissement, Sadhna Juwaheer, a avancé que le FDI est la seule école à Maurice à offrir ces formations et déclare que le nombre d’étudiants devrait croître dans les années à venir, à plus forte raison que les formations sont professionnalisantes grâce à un développement en partenariat avec ce que recherche l’industrie du Fashion and design.
En effet, les cours comptent à la fois une dimension théorique et pratique et sont développés afin de favoriser la créativité des jeunes. Plus de 90 % de ceux qui en sortent trouvent un emploi dans les plus brefs délais, soutient la directrice. Elle a également cité quelques cas où les ex-étudiants sont devenus des entrepreneurs à succès ayant lancé leurs propres marques de vêtements.
Prenant la parole à son tour, Robindro Ghose, Principal Analyst au ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs, également membre du conseil d’administration du FDI, a souligné que le nombre d’étudiants de l’établissement, qui est de 400 aujourd’hui, est appelé à croître avec les objectifs du gouvernement de développer davantage ce secteur. Il a souhaité que les produits créés et développés par les étudiants et les professionnels qui sortent du FDI puissent avoir une percée internationale.