Photo d'archive

« Ce jeudi 07 décembre 2017 aux alentours de 14 heures, suite au déclenchement d’une alarme sur le panneau de contrôle anti-incendie, une légère fumée a été aperçue dans un local technique au rez-de-chaussée du terminal passager de l’aéroport international SSR. Les pompiers de l’aéroport sont intervenus immédiatement. Par précaution, ils ont été rejoint rapidement par les sapeur-pompiers de Mahebourg. Après une inspection minutieuse, les pompiers ont noté qu’il n’y avait pas de feu, mais qu’un fusible haute tension défaillant dans le système d’alimentation électrique avait généré la fumée.»

C’est à travers ce  communiqué, qu’ AML et ATOL ont voulu rassurer le public qu’il n’y avait  aucun dégât et que les opérations ont pu se poursuivre presque normalemnt durant l’incident. Selon la direction de l’aéroport, «le fusible défectueux a été remplacé et tout le système électrique a été inspecté».  Le trafic aérien a pu se poursuivre sans anomalie majeure, et cela n’a pas été ressenti par les employés et les passagers. AML et ATOL «remercient toutes les agences concernées (Pompiers, Police, SMF) ayant réagi promptement à cette situation.»

Après l’incident d’hier concernant le sytème informatique, qui a, lui, pertubé les vols, ce nouvel désagrément à l’aéroport SSR soulève des interrogations d’autant qu’avec le manque de personnel, pilotes et personel navigant, les perturbations dans les vols perdurent et d’aucuns se demandent si la tension palpable n’est pas en train d’influencer tout cela.