Le Forum des Citoyens Libres (FCL) donne rendez-vous cet après-midi aux habitants de Flacq et des environs pour un meeting de sensibilisation contre la carte d’identité biométrique. Après Mahébourg, Georges Ah Yan, leader du FCL accompagné de travailleurs sociaux, d’activistes et d’avocats, poursuivent leur tournée dans l’île pour décourager les Mauriciens à convertir leur carte d’identité. L’invité d’honneur de cet après-midi sera l’ancien Attorney General, Rama Valayden.
« La carte d’identité menace la liberté et la tranquilité des mauriciens », affirme Georges Ah Yan. Engagé dans le combat contre la conversion de la carte d’identité biométrique, le leader et porte-parole du FCL a étendu sa campagne de sensibilisation à Flacq. Avant le mois d’août, il espère couvrir toutes les régions de l’île. En effet, à Mahebourg, il y a deux semaines, des bénévoles distribuaient des dépliants leur expliquant les éléments troublants de  la nouvelle carte d’identité nationale. M. Ah Yan conseille aux mauriciens d’attendre le verdict de la Cour Suprême à ce sujet. Et d’avancer que plus de 100 000 personnes ont refusé de donner leur empreinte et la photo biométrique.
Notre interlocuteur a réitéré son invitation auprès de ceux qui auraient déjà obtenu leur nouvelle carte d’identité. « Mo pe invit zot dan nou mobilizasion ek meeting pou dir « Rann nou lanprint ek foto biometrik » », déclare la voix du FCL. En cas de « pression » des officiers affectés à l’exercice de conversion, Georges Ah Yan recommande aux mauriciens de se rendre à la police. Et de mettre en exergue  que « des pays tels que l’Angleterre, l’Allemagne, l’Australie entre autres ont refusé d’utiliser cette carte d’identité; pourquoi les mauriciens devront accepter cela ? »
Le FCL donne rendez-vous aux flacquois cet après-midi à partir de 16 h 15 à la Place Taxi.