La Fédération Créole Mauricien (FCM) a réuni ses membres hier après-midi dans la cour du collège St-Mary’s à Rose-Hill, pour célébrer son septième anniversaire. Le président de la FCM, Jocelyn Grégoire, a encouragé ceux présents à accomplir leur devoir civique en allant voter lors des prochaines élections générales et les a encouragés à ne pas céder au communautarisme.
Jocelyn Grégoire s’est adressé à une assistance composée de personne venues des quatre coins de l’île pendant plus d’une heure. Il en a profité pour répondre à ceux qui avaient qualifié ses propos, lors du rassemblement de l’année dernière, de communaux. Le président de la FCM a aussi conseillé les électeurs en leur exposant différents points sur lesquels ils devraient se baser pour voter.
Le père Jocelyn Grégoire a demandé aux électeurs créoles de « ne pas céder au vote communal ». « Na pa koupe transe ; les résultats seront à l’encontre des intérêts de la communauté créole dans son ensemble à travers le pays ».
Jocelyn Grégoire a parlé de la méritocratie durant le recrutement dans les services publics et du droit de chaque postulant à savoir, auprès des autorités, les raisons du rejet de son application. Il a aussi abordé le droit à l’information et a exhorté les électeurs à exiger des candidats à la députation de respecter leurs promesses une fois élus.
Le président de la FCM a exprimé sa satisfaction suite aux résultats scolaires obtenus par les élèves de la communauté créole à travers le pays, depuis le lancement d’une campagne de sensibilisation, auprès des familles, sur l’importance de l’éducation.
Le rassemblement, qui a débuté vers 13 h 30, a pris fin à 16 h 45. L’assistance a eu droit à une animation musicale proposée par des artistes locaux.