Dans le cadre des célébrations de la fête du Travail célébrée demain 1er Mai, la Federation of Civil Service and Other Unions a organisé une marche pacifique pour dire non au démantèlement du PRB, à la privatisation de la Central Water Authority, à l’augmentation du tarif de l’eau entre autres.

L’idée est non seulement de dénoncer, mais aussi mobiliser les travailleurs sur les diverses fissures qui gangrènent dans le secteur de l’emploi tels que le harcèlement des syndicalistes dans les Corps para-etatiques ainsi que l’amendement de la loi du travail qui « pe dormi dans tirroir Ivan Collendavello ».

Sous une seule voix, nombreux ont fait le déplacement ce matin pour la marche qui a commencé à partir de Rabita Hall dans la capitale jusqu’au bâtiment d’Emmanuel Anquetil. « nu pa pu laisse patronat fer dominer ar travayer » pouvait-on entendre dans les rues de la capitale.