La Fédération mauricienne de Triathlon (FMTri) conserve le même nombre de points qu’en 2011. En fait, aucune progression notable n’a été réalisée par cette discipline qui a bien au contraire perdu 0,5 pts. La fédération doit sa présence dans ce Hit Parade surtout grâce aux belles prestations de ses licenciés. Une fois encore, les bons résultats sont à mettre à l’actif des licenciés qui vienne sauver la mise. Et là on pense comme d’habitude à Fabienne St Louis. La triathlète basée en France au sein du Lagardère Paris Racing a réalisé une saison pleine. Après sa 15e place en Afrique du Sud lors de l’ITU Port-Elizabeth et a raté de peu la médaille de bronze, et ce d’une poignée de secondes lors des Championnats d’Afrique de Triathlon qui s’était tenu au Morne en avril dernier. Il ne faut pas oublier qu’elle a aussi fait honneur à sa discipline en se qualifiant pour les Jeux Olympiques de Londres suite à sa 24e place à la Coupe du Monde de Huatulco (Mexique) en mai dernier.
C’était la première fois que la triathlète de 24 ans prenait part à ce grand rendez-vous olympien. Certe, elle a terminée à la 42e place, mais force est de constater qu’elle a beaucoup travailler pour arriver jusque là. On ne passera pas non plus sous silence la belle performance des triathlètes mauriciens, Valéry de Falbaire a pris la 3e place lors du triathlon de la Rivière-des-Roches (St-Benoit) à la Réunion dans la Cat Élite alors que dans la course des minimes-cadets, Timothée Hugnin a dévancé son compatriote Chris Ah Siong. Candice de Falbaire a aussi été exact au rendez-vous notamment lors des Championnats de France Jeunes ou elle avait pris la 17e place. Jason Minerve a lui aussi fait parler la poudre en devenant champion de Maurice de duathlon cette année.
Mais malheureusement, les conflits entre la fédération et certains parents de triathlètes continuent cette année encore. A croire que cela n’en finira jamais. De plus, le président Désiré Charles continue de se murer dans le silence, laissant comme à son habitude le secrétaire général, Alain St Louis, de diriger les affaires de la FMTri en coulisses. Il est à noter qu’après avoir occupé le poste de vice-président de l’African Triathlon Union (ATU), le secrétaire de la Fédération mauricienne de triathlon, Alain St Louis, a été conduit au poste de secrétaire général de l’instance africaine lors de l’assemblée général élective qui a siégé ce mois-çi au Caire (Égypte). Quoi qu’il en soit, on ne cessera jamais de le dire et le redire : la FMTri est capable de beaucoup mieux !