Lorsque nous lui demandons de nous brosser le portrait de la Mauricienne de 2015, Béatrice Bijoux Bellepeau nous parle avec beaucoup d’amertume et d’irritation de celle qui galère ou de celle qui se fait tabasser sans protester… “Nous vivons toujours dans une société patriarcale. On note des progrès chez certaines femmes, mais dans l’ensemble, nous n’avons pas beaucoup avancé. Nous les femmes, sommes toujours soumises. Nous ne sommes pas des féministes qui nous battons réellement pour notre cause. La preuve concrète : le nombre de femmes qui nous représentent au Parlement. C’est un signe très fort. Il est regrettable que personne ne se soit levée pour contester cela.” Même si ce sujet semble la chiffonner, voire la révolter, Béatrice Bijoux Bellepeau ne se laissera pas dominer par son exaspération, qui traduit son opinion sur une société qui “se voile la face quand il s’agit d’évoquer de vrais problèmes”.