Le Muslim Ladies Council a organisé samedi une réception pour rendre hommage à Maya Hanoomanjee, première femme à occuper les fonctions de Speaker de l’Assemblée nationale à Maurice.
La présidente du Muslim Ladies Council, Mariam Goodur, a, à cette occasion, mis en exergue le progrès de la femme mauricienne dans les différents secteurs économiques, sociaux et politiques du pays. Elle a souligné le fait que trois femmes occupent actuellement des fonctions élevées au niveau de l’État mauricien, à savoir la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, la vice-présidente de la République, Monique Oshan-Bellepeau et la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee.
Mariam Goodur a ensuite félicité Maya Hanoomanjee pour la maîtrise dont elle fait preuve en sa qualité de Speaker. « La fonction du Speaker doit être neutre sans préjudice. La Speaker a démontré son indépendance et son impartialité en n’hésitant pas à rappeler à l’ordre le Premier ministre lorsqu’il commet des écarts de langage. Maya Hanoomanjee est, comme le veut la tradition parlementaire, apolitique, de manière à traiter tous les parlementaires de la même façon », a observé Mariam Goodur. Plusieurs personnes ont rendu hommage à la Speaker, dont S.R. Issur-Ghoorah, de l’Université des technologies, Rita Venkatasawmy, directrice de CEDEM et Aminah Barkatoolah, consultante. Elles ont mis en exergue le long parcours de la Speaker en tant que fonctionnaire, politicienne, épouse et mère de famille.
Aminah Barkatoolah a été son institutrice au Collège Queen Elizabeth. Elle s’est rappelée que Maya Hanoomanjee était une élève intelligente, studieuse et surtout la première à poser des questions.
Maya Hanoomanjee s’est dite très honorée de cette réception. Elle a remercié le Muslim Ladies Council pour l’accueil chaleureux qu’elle a reçu.
Un poème sur la Speaker a été lu par Zahra Keramuth, en Ourdou et par Kenza Hobass, en français. Le programme a débuté par l’hymne national, chanté par les étudiants de l’IqraMadrassah.
Maya Hanoomanjee a offert une copie du Coran au Muslim Ladies Council. Mariam Goodur lui a remis un trophée et la vice-présidente, Shireen Motala-Hobass, un encadrement des deux versions du poème qui lui sont dédiées.