Former les femmes entrepreneurs potentiels aux aspects théoriques de la conduite : tel est l’objectif d’une formation, d’une durée de 36 heures étalée sur douze semaines, qui sera lancée mercredi par le National Institute for Cooperative Entrepreneurship qui opère sous l’égide du ministère du Business, de l’Entreprise et des Coopératives. Cette formation se déroulera au Centre communautaire de Pont-Lardier et réunira une cinquantaine de participantes.
L’objectif principal de cette formation est de donner l’occasion aux femmes sans emploi d’apprendre à conduire méthodiquement un véhicule, de décrocher leur permis de conduire et de l’utiliser comme un outil pour faciliter la mise sur pied et l’opération d’une entreprise coopérative. « Ce faisant, les femmes sans emploi pourront être financièrement indépendantes et ainsi contribuer à rehausser le niveau de vie de leur famille », affirme-t-on.
Lors de la formation, les participantes se familiariseront avec les techniques de conduite sécuritaires. Une monitrice d’auto-école professionnelle agira comme personne ressource. « Cette formation est en ligne avec la politique du gouvernement qui vise à autonomiser les femmes et les amener à participer plus activement à la vie économique en adoptant le modèle coopératif. Les coopératives constituent une plateforme idéale pour les femmes qui veulent se lancer, en leur offrant un environnement de soutien. Ce modèle d’entreprise contribue d’autre part, à travers le cadre collectif, à renforcer la confiance en soi des femmes à titre individuel et à libérer et exploiter leurs potentiels et talents », indique-t-on.
Maurice compte actuellement 850 sociétés coopératives évoluant dans plusieurs secteurs d’activités socio-économiques telles que la pêche, le transport, l’agriculture, l’artisanat, l’épargne, la décoration intérieure ainsi que l’élevage et les produits laitiers. NICE, dont la création remonte à 2005, joue un rôle significatif dans le renforcement des capacités et la promotion du mouvement coopératif. Cet organisme a la responsabilité d’inculquer aux entrepreneurs les valeurs et principes des coopératives, le concept d’entrepreneuriat et le rehaussement des aptitudes au niveau de la gestion.
Ainsi, à travers l’éducation et la formation sur le leadership, l’entrepreneuriat, la gestion et la technologie informatique, NICE se veut être un centre d’excellence oeuvrant en faveur du rehaussement des capacités pour l’entrepreneuriat coopératif. Causeries, formation, cours taillés sur mesure, ateliers de travail, recherche et programmes d’échange sont autant de services que propose cet organisme.