La 7e édition du Ferney Trail organisée par CIEL et qui s’est tenue le 9 août à La Vallée de Ferney, a une nouvelle fois tenu toutes ses promesses. Les participants avaient répondu en grand nombre soit près de 2000 inscrits dans les quatre épreuves au programme à savoir le 4 km, le 10 km, le 17 km et le 35 km. Malgré un parcours rendu quelque peu difficile par la boue, les performances étaient aussi au rendez-vous pour les « traileurs » chevronnés.
Vainqueur de l’édition 2013, Jean-Eddy Lauret, invité par le comité organisateur à venir défendre son titre, n’a pas fait mentir les pronostics. Il a dominé, de bout en bout, les 35 km pour s’approprier son deuxième sacre sur le sol mauricien en 3h32:59. Sa compatriote Cécile Ciman, s’est également imposée dans la manière chez les dames, avec un chrono de 4h51:10. La Réunionnaise a franchi la ligne d’arrivée avec un peu plus d’une heure d’avance sur sa plus proche concurrente, la Mauricienne Valérie Gérard (6h09:14). C’est donc un remake de 2013 auquel nous avons eu droit avec la victoire du Réunionnais Jean-Eddy Lauret sur le 35 km.
Le lauréat de l’édition 2014 avoue que la partie n’a pas été de tout repos. « Le parcours était très différent de celui de l’année dernière avec aussi beaucoup de boue. La course était donc plus difficile et très technique. Avec Johny et René Paul, nous nous sommes détachés du peloton dans les montées et avons maintenu notre avance. Ce n’est que dans les derniers kilomètres que j’ai pris les devants », raconte Jean-Eddy Lauret tout heureux d’avoir signé une deuxième victoire consécutive au Ferney Trail. Les deux autres Réunionnais à savoir René Paul Vitry et Johny Olivar sont venus compléter le podium du 35 km en prenant les deuxième et troisième places avec un temps de 3h42:20 et 3h48:15 respectivement. Le premier Mauricien, Jeni Smith a pris la 4e place avec un temps de 3h54:41 devant Vishal Ittoo (4h12:36).
Chez les dames, coup d’essai, coup de maître pour Cécile Ciman qui a pris la première place en 4h51:10.  » C’est ma première participation au Ferney Trail et je suis très contente d’avoir remporté la course. Le parcours était très technique avec beaucoup de relances « , explique cette Réunionnaise qui a désormais les yeux rivés sur l’ultra-trail du Mont- Blanc et le Grand Raid de la Réunion. C’est la Mauricienne Valérie Gérard qui a pris la deuxième place en 6h09:14. Dans l’épreuve du 17 km, Xavier Vitry donné favoris de la course sur papier a confirmé ses bonnes dispositions en inscrivant son nom au tableau des palmarès avec un temps de 1h32:39. Chez les dames, c’est l’ancienne championne de Maurice du 400 et 800 m, Sabrina Rabot qui a dicté sa loi en bouclant les 17 km en 1h58:58.
Néanmoins, il faut dire que la course était très disputée car la première dauphine, Clarina Tuyau (2h02:17) a franchi la ligne d’arrivée avec seulement trois minutes de retard sur la gagnante. La troisième place est revenue à Rosemary Moorhouse-Gann (2h04:34) Du côté des organisateurs, la satisfaction était de mise après l’événement. « Chaque nouvelle édition est un challenge pour nous. Cette année le pari était de faire revivre aux participants cette expérience unique qu’offre le parcours de la Vallée de Ferney. Je pense que nous avons réussi puisque nous avons eu un nombre record de participants.  Je remercie  tous les bénévoles qui nous ont aidés le jour J et tous nos partenaires sans qui nous n’aurions jamais réussi à relever ce défi. Un grand merci également à la Fortis Clinique Darné, notamment l’équipe paramédicale composée de physiotherapists, masseurs-kinésithérapeutes et podologues entre autres ainsi qu’aux masseurs de Shayeen Beauty Spa, qui ont été très sollicités par les participants après la course », a déclaré Amélie Audibert, HR & Communication Manager de CIEL et responsable du comité d’organisation.
Comme tous les ans, le comité organisateur du Ferney Trail a tenu à venir en aide à deux ONG. Ainsi un chèque Rs 90 000 a été remis à la Muscular Dystrophy Association et un autre du même montant à La Vallée de Ferney Conservative Trust.