Le Festival de Théâtre 2013, à l’initiative de l’agence Immedia, a démarré avec la pièce Tizan Lerwa de la Troupe Favory. Henri Favory y propose une parodie des faits de société. Comme toujours, l’auteur a choisi d’utiliser le kreol dans toute sa dimension audacieuse. Expressions fortes, mots imagés… Âmes sensibles s’abstenir pour la reprise, prévue le jeudi 15 août.
Du rire grâce à une satire des faits de société, que chacun peut interpréter à sa façon. Mais Tizan Lerwa se veut aussi une réflexion sur notre société. Henri Favory a choisi de jeter un regard philosophique sur un monde où certains se croient tout permis, où d’autres refusent de regarder la vérité en face ou acceptent mal les critiques. Le tout dans un décor dépouillé, comme pour inviter la société à revenir vers l’essentiel, au lieu de prétendre pouvoir tout contrôler.
La pièce, qui a duré plus d’une heure et demie, est devenue assez assommante. Cependant, avec des entrées et sorties de scène régulières et un changement de rythme, des jeux de mots subtils et des expressions en kreol rares dans le langage courant, Tizan Lerwa ne manque pas d’atouts pour plaire. Mais le trou de mémoire d’une des comédiennes aurait pu passer inaperçu s’il n’était pas assorti d’un commentaire de sa part.
La participation de plusieurs jeunes dans cette pièce est venue démontrer que le théâtre n’est pas près de mourir, même si les artistes n’ont pas beaucoup de lieux pour s’exercer. Les deux théâtres dignes de ce nom, Port-Louis et Plaza, sont en décrépitude, et attendent toujours d’être rénovés.
La pièce a été une bonne mise en bouche, proposant autre chose que du théâtre purement burlesque. Et même si le théâtre Serge Constantin n’a pas affiché complet pour la soirée de gala de samedi, c’est un public amoureux du théâtre et de la culture qui était présent. On souhaite qu’il fasse acte de présence tout au long de ce festival, qui prendra fin le mardi 30 juillet, avec des reprises prévues jusqu’au 17 août.
Une autopsie de la place du théâtre sera faite le mercredi 31 juillet à 17h30 à travers le forum intitulé “Le théâtre Pour Qui ? Pour Quoi ?” Il verra la participation des metteurs en scène et directeurs de troupes. L’entrée sera gratuite.