La cinquième édition de Cinamazonia se déroulera du 17 au 30 novembre 2011 en Guyane. Après Jimmy Jean-Louis et Firmine Richard en 2009, c’est l’Ethiopien Haïlé Gérima, un des cinéastes africains les plus connus au monde qui en sera le parrain. Le comité de sélection du festival Cinamazonia a retenu les films Once upon a train et Rouzblézonnver de Wassim Sookia. L’idée est de présenter le travail de ce jeune et talentueux réalisateur à la population guyanaise et aux jeunes guyanais qui s’intéressent au cinéma.
Rouzblézonnver est un film de 28 minutes autour des couleurs nationales et du concept de l’unité, alors que Once upon a train évoque le souvenir des trains à Maurice de 1864 à 1964.
Cette année, c’est la cantatrice guyanaise Josy Masse qui sera la présidente du festival Cinamazonia. Quant à la programmation, elle s’annonce, à nouveau, riche et éclectique. Pour les films en compétition, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe ne révèleront leurs trésors. La section internationale sera composée de films venant de la Caraïbe, l’océan Indien, l’Afrique du Nord, l’Afrique subsaharienne, l’Amérique du Sud, l’Amérique du Nord et d’Europe. 2011 a été déclarée Année de l’Outre-mer. A cette occasion, la programmation des films en provenance des autres régions de l’Outre-Mer sera renforcée. Cinamazonia 2011 proposera aux scolaires une programmation Elèves au Ciné, des projections dans les écoles maternelles, primaires, des collèges et des lycées.