Anne Roumanoff simule l’orgasme. Et demande à toutes celles présentes au KaféT@ de pousser ce même gémissement. C’est évidemment un petit exercice, histoire de se mettre en jambes pour le grand soir du vendredi 16 août au J&J Auditorium. Affaire à suivre.
L’entrée sur scène la plus spectaculaire est celle d’Alexandre Martin, avec sur l’épaule Rachel de Spéville en robe de mariée. Un beau clin d’oeil à Fami pa contan.
Miselaine Duval-Vurden est une maîtresse de cérémonie interrompue à maintes reprises par Alexandre Martin. Il n’est pas enchanté par la présence d’un autre gros garçon comique, en la personne du Réunionnais Maroni. Chez la famille Komiko, le linge sale se lave sur scène. Et sans s’en rendre compte, le spectateur assiste à une mise en scène où défilent les humoristes du festival.
Un joyeux remue-ménage. Alexandre se plaindra plus tard du Seychellois Joseph Sinon. Le dalon se la joue trop séducteur à son goût. Didier Anthony se mêle à l’affaire afin de tirer l’histoire au clair. Ils en viendront aux mains. Westley Duval ne pourra rien y faire. L’intervention manu militari d’une Seychelloise surnommée Black Coffee sera requise pour calmer les esprits… pas pour très longtemps.
Toujours dans une ambiance de gentille dispute : Lindsay Mootien et Sanjeev Moheeputh se renvoient la balle. C’est à qui aura le dernier mot dans une confrontation de vannes. Une surenchère de blagues par des raconteurs d’histoires drôles.
L’opération lavage de linge sale sur scène continue avec les 3Moustikers. Les trois compères voudraient d’une augmentation de leur cachet auprès de Madame Miselaine. Est-ce en raison du nouveau répertoire, composé de chansons fraîchement détournées ? Stéphane Raynal, Berthie Prosper et Alain Narainsamy lorgnent Grease avec le même talent d’imitateurs et de danseurs.
Nous avons aussi vu sur scène, Bradley, 8 ans, danser comme PSY sur la musique de Gangnam Style, et Christophe Mooneesamy dans une “leçon de romantisme” pour dire : Zenes zordi pa konn fer galan. Pour leur part, les Rodriguais Doyal Edouard et Yannick Félicité sont entrés dans le vif du conflit générationnel.