Le Haut-Commissariat australien à Maurice a lancé jeudi soir, son festival de films puisés de la collection Black screen au McCiné de Trianon. La première projection, Mabo, a eu lieu en présence de la réalisatrice, Rachel Perkins, issue d’une communauté mixte aborigène/blanche d’Australie.
Susan Coles, haut-commissaire australienne à Maurice, a souligné que « ce festival est un retour de notre histoire (ndlr: australienne) » avec une reconnaissance des premières nations de l’île continent. Ce festival a pour but de sensibiliser le monde à l’existence, la richesse et la lutte des aborigènes d’Australie dans une démarche de réconciliation des peuples noir et blanc.
D’une durée de 103 minutes, Mabo évoque l’histoire d’un homme aborigène, né en 1973 et qui découvre que les propriétés de sa famille, transmises sur 16 générations, n’étaient pas officiellement reconnues comme les leurs. Il commence alors une bataille juridique… Le film évoque aussi son histoire avec sa femme Eddie. Une nouvelle projection est prévue ce samedi à l’IFM.  
Hier, le public a eu l’occasion de voir Captain of the team (6 mins); Dark Science (52 minutes); Footy the Perouse way (25 minutes); et Big name no blanket (57 minutes)