Shabana Azmi, le récipendiaire de plusieurs National et Filmfare Awards, sera la vedette d’un festival de films dédié au célèbre directeur de photographie Baba Azmi du 31 juillet au 2 août. Cet initiative de la Mauritius Film Development Corporation verra aussi la participation de Tanvi Azmi, l’épouse de Baba Azmi qui sera également présent et l’époux de Shabana Azmi, le célèbre écrivain Javed Akhtar. Les films, Akele Hum Akele Tum, Mr India et Roop Ki Rani Charon Ka Raja seront à l’affiche.
Durant toute sa carrière d’actrice, Shabana Azmi a toujours privilégié le cinéma de qualité. Dès son premier film, Parinay, elle s’impose comme une diva. Gracile, jolie et diplômée, la machine cinématographique bollywoodienne s’empare d’elle et ne la lâche plus. Tout s’accélère et les récompenses aussi. Elle tourne avec de grands réalisateurs indiens comme Shyam Benegal pour Nishant et Mandi. Elle se met dans la peau de Khurshid dans Shatranj Ke Khiladi, et joue dans Khandhar de Mrinal Sen, Fire de Deepa Mehta et Umrao Jaan de J.P. Dutta. Il a fait aussi une carrière hors de Bollywood. D’abord, dans La nuit bengali de Nicolas Klotz, la Cité de la joie de Roland Joffé avec comme partenaire le regretté Patrick Swayze, Elle a obtenu le Filmfare Awards de meilleure actrice pour Ankur, Arth, Khandaar, Paar et Godmother.
Shabana Azmi a mené un combat sur plusieurs fronts: au cinéma et au Parlement pour la défense des opprimés, le système de castes, la dot et la corruption.
Baba Azmi a été le directeur de photographie pour Arjun, Beta, Dil, Tezaab, Mr India, Akele Hum Akele Tum et Pukar. Javed Akhtar, le célèbre scénariste relate les faits du quotidien avec un soin méticuleux. Il dresse souvent un état des lieux d’une société bloquée. On y trouve une peinture violente des rapports de classes. Mais Javed Akhtar n’est pas seulement un chroniqueur corrosif des moeurs, il est également un très grand poète.