Le Festival international kreol a été lancé ce matin au SSR Botanical Garden à Pamplemousses. À cette occasion, le ministre du Tourisme et des Loisirs Michaël Sik Yuen a souligné l’importance de la valorisation de la culture créole et de son partage avec les enfants afin qu’elle reste éveillée dans la conscience collective. Les jeunes ont ainsi pu découvrir au lancement de l’événement des jeux d’antan, des contes, entre autres.
Une ambiance conviviale et festive régnait aujourd’hui au SSR Botanical Garden à Pamplemousses. Des enfants venant de différentes associations du pays participaient aux premières activités organisées dans le cadre de la sixième édition du Festival international kreol. Une initiative des ministère du Tourisme et des Arts et de la Culture.
Plusieurs ateliers sont au programme de cette journée d’activités qui prend fin à 15 heures. Les participants ont ainsi pu se familiariser ce matin avec les contes, sirandanes et jeux d’antan.
Le Festival international kreol, qui prend fin samedi, a pour thème cette année « Kiltir kreol nu fierte ». Le ministre du Tourisme et des Loisirs a dans son discours ce matin fait état des activités qui auront lieu dans plusieurs régions. Michaël Sik Yuen a aussi rappelé l’importance du respect et de la valorisation de la culture créole. Invitant les enfants à sauvegarder la tradition, il a mis l’accent sur le patrimoine culturel, dont bénéficient les Mauriciens.
Faisant référence aux activités d’aujourd’hui, le ministre a souligné l’importance de transmettre aux plus petits l’héritage du passé à travers des jeux, des contes afin que la culture créole reste éveillée dans la conscience de tous les Mauriciens. « Bizin konn sa bann zoue-la. Se kiltir ki fer ki nou inik. Na pena nanie ki inifie nou plis ki lalang kreol. Fode pa ki nou aret isi. Nou bizin partaz nou kiltir avek nou bann vwazin », a lancé M. Sik Yuen.
Le ministre des Finances a pour sa part déclaré que le programme présenté pour le Festival international kreol est « étoffé et bien fait ». Xavier-Luc Duval a invité les Mauriciens à participer aux activités. « Fode ki tou morisien fier kiltir kreol », a-t-il dit.
Xavier-Luc Duval a aussi soutenu que l’avenir appartient aux enfants, d’où l’importance de leur inculquer la connaissance de la culture créole. « Se koumsa ki zot pou kapav gard latet ot ek ki zot pou fier de seki zot ete. »
Bien que le ministre des Arts et de la Culture était absent, plusieurs personnalités et parlementaires ont assisté ce matin au lancement. Parmi : les ministres Hervé Aimée (Administrations régionales) et Nicolas Von-Mally (Pêche), la PPS Aurore Perraud, le président du Ptr Patrick Assirvaden, le député de la circonscription Mahébourg / Plaine Magnien (no 12) Thierry Henry, le responsable de communication du PMSD Lindsay Morvan, le président de la MTPA Robert Desvaux et le député du Mouvement rodriguais Christian Léopold.
Les autres activités du festival sont : la soirée Légendes du séga vendredi à partir de 19 h 30 à la gare de Cité la Cure à Sainte-Croix, une conférence sur le thème « Kreolité, Valer ek Vision », animée par Filip Fanchette, Marie Noëlle Elisaac Foy et Michel Savy (Seychelles), samedi à 10 heures au Centre de conférences de Grand-Baie et le concert all-night le même jour dès 18 heures au Domaine Les Pailles avec un tête d’affiche le groupe Magic System.