Dans son discours à la cérémonie inaugurale du sixième Festival international kreol, le Premier ministre soutient que « 2011 a été l’année des grandes avancées » en faveur de la créolité. Navin Ramgoolam a eu la décision de faire le kreol devenir un médium d’enseignement dans le cycle primaire. 3 186 élèves l’ont choisi comme matière optionnelle à compter de 2010. 85 enseignants ont été formés pour dispenser les cours. Le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval trouve de son côté qu’il y a eu pendant trop longtemps un manque de reconnaissance de l’État pour la culture créole.