Pendant toute une semaine, le pays vivra au rythme de l’Australie, pays ami avec lequel Maurice entretient des relations diplomatiques depuis 1970. L’ouverture de l’Australian Week a eu lieu jeudi à l’hôtel Le Labourdonnais par le haut-commissaire de l’Australie à Maurice, Susan Coles.
Cette semaine spéciale sera rythmée par la cuisine, la musique, le cinéma et la littérature australienne, et les possibilités de formation pour les jeunes Mauriciens en Australie. « I am delighted to be launching the 2015 Australian festival, which has an excellent range of activities that showcase Australia’s vibrant culture, quality produce, world class education and the strong people-to-people links that exist between Australia and Mauritius », a déclaré Susan Coles lors de l’ouverture ce festival, dont l’annonce de la tenue avait été faite en septembre dernier par la ministre australienne des Affaires étrangères Julie Bishop lors de sa visite à Maurice en tant que présidente de l’Indian Ocean Rim Association (IORA).
Ce festival a aussi pour but de montrer que l’Australie n’est pas que le pays des kangourous. « The publicity generated from the Australian Festival is targeted to promote the interest in Australia as culturally diverse, sophisticated and technologically advanced country. We are looking to promote an appetite for Australian products, and Australia as a tourist destination. We will also be looking at promoting the Australian education sector, another key attraction of Australia for many Mauritians », fait-on ressortir du côté de la haute commission australienne. La première soirée du festival était marquée par un condensé d’activités au Moulin Cassé, à Grand-Baie : le lancement du livre de Robynne Nelson, qui a des origines mauriciennes et australiennes, dégustation de produits, exposition de peintures et vente de bijoux.