Dans le cadre des 280 ans de la présence tamoule à Maurice, le Yenn Kannamma Crew, avec la collaboration de la municipalité de Beau Bassin/Rose-Hill et du ministère des Arts et de la Culture, présente le Festival Tamil, le 2 novembre, de 8h à 20h au Plaza. Une première pour que le public découvre la culture tamoule dans son ensemble.
Premier en son genre, ce festival vise à promouvoir la culture et les traditions tamoules. “C’est un événement qui vise toutes les communautés et pas uniquement les Tamouls”, souligne Cannen Samynaden, président de l’association socioculturelle Yen Kannamma Crew. Œuvrant depuis 2008 pour la promotion de la culture tamoule, Yen Kannamma Crew n’en est pas à son premier essai. Elle compte déjà trois éditions de Lil Champ, concours de chants tamouls dédiés aux jeunes de moins de 13 ans, dont le dernier a eu lieu en mai dernier.
Cette nouvelle volonté de promouvoir la culture tamoule mettra en lumière les origines et traditions qui se sont quelque peu effacées à travers les âges. Le festival comptera ainsi, parmi ses activités, une exposition sur l’histoire des Tamouls à Maurice. Le public sera instruit sur l’histoire du pilon et d’autres ustensiles introduits à Maurice par les immigrants tamouls. “Beaucoup de ses ustensiles sont encore utilisés aujourd’hui, mais on ignore souvent leurs origines”, confie Cannen Samynaden. Des objets de collection du patrimoine historique feront aussi partie de l’exposition, à l’instar du fameux coffre-fort en or offert à la MCB par les commerçants tamouls, en 1938. Les visiteurs en sauront davantage sur les épices importées du sud de l’Inde – cotomili, masala, baton mouroum, dont certaines servaient à combattre ou à prévenir telle ou telle maladie.