A un mois du festival Madajazzcar, l’événement acquiert une dimension importante pour le Mo’zar Atelier de Musique qui s’apprête à participer à la 3ème édition de Jazz@Tohatohabato (les 8 et 9 juin à Antananarivo, Madagascar). Un spectacle en plein centre ville sur un escalier créé à l’époque de la reine Ranavalona I (1828 – 1861). L’événement a même permis de revaloriser les escaliers, site historique mais aussi de promouvoir le jazz auprès de la jeunesse malgache. Voilà pour l’événement et l’anecdote. C’est le Cercle Germano-Malgache et son Club de Jazz qui ont invité José Thérèse et ses musiciens à présenter et échanger leur travail avec les musiciens malgaches. Jazz@Tohatohabato a été créé en 2011 et poursuit l’objectif de rendre le jazz accessible à tous et de permettre des échanges entre les professionnels et les jeunes du jazz club ainsi que d’autres artistes de l’étranger. Le jazz est un genre musical qui, parfaitement adopté par les Malgaches, ouvrent sans cesse de nouvelles voies. Le saxophoniste José Thérèse n’aime rien tant que se remettre en jeu dès qu’il s’agit de graver les marches pour favoriser des projets d’échange. Depuis sa création en 1996 pour combattre l’exclusion à travers l’enseignement du jazz, l’Atelier surprend encore avec ses projets et ses rêves. La formation mauricienne de jazz vivra un concert exceptionnel dans la convivialité. Le concept du festival est intéressant parce qu’il accorde une attention particulière aux jeunes musiciens. On sait que l’Atelier accorde aussi cette même attention aux jeunes — certains sont devenus des musiciens professionnels, d’autres étudient dans de grands conservatoires en Europe. Il est vrai que José Thérèse a choisi de former ses élèves dans la durée. Une démarche qui n’est pas intellectuelle ou pas seulement. Il y a dans son projet de musique le jeu ensemble. Et avec ses musiciens il y a quelque chose d’immédiat, d’évident. Sans doute parce que l’Atelier est curieuse d’explorer les nouvelles voies sonores et les mélanges que permettent le sax, la clarinette et autres instruments. Le but final étant de créer quelque chose de singulier et de toucher le public.
JAZZ@TOHATOHABATO :Histoire et Musique
Le festival mêle art, histoire de la ville et le quotidien des tananariviens dans un seul événement, unique dans le paysage culturel malgache. La 3ème édition de Jazz@Tohatohabato s’étalera sur deux jours marqués par la venue d’artistes d’Europe, d’Afrique du Sud qui vont accentuer le côté historique du festival car autrefois, au temps des rois, il y avait un groupe de Fanfare qui jouait dans le lieu lors de fêtes. Le Jazz Club offrira des mini-cabarets sur l’escalier public qui sera transformé en mini-scène le samedi 8 juin de 17 à 20 heures. C’est le jour suivant à partir de midi que se déroulera le grand spectacle inédit sur une grande scène. On verra évoluer sur cette scène des musiciens traditionnels et ceux issus de la world music. Outre les échanges entre professionnels de la musique, un simple escalier sera transformé le temps d’un festival en théâtre de rue — les spectateurs seront assis sur les marches des escaliers transformés en gradin. Le public appréciera ces moments d’évasion musicale et de voyage historique.