Le Festival Regatta 2011 — disputé dimanche dernier sur la plage de Roche Noires et patronné par Indian Ocean Real Estate Company (IOREC) et Phoenix Beverages — a vu la consécration de l’équipage Jésus dans la compétition réservée aux pêcheurs alors que Affingham a triomphé dans celle ouverte au public.
Ces deux régates étaient le clou de cette journée marquée par de nombreuses activités dont une épreuve de natation et un tug-of-war. Ce sont néanmoins les magnifiques bateaux de courses qui ont le plus marqué le public. Jésus, de Pointe des Lascars, avait comme capitaine Conan Patient et Affingham, de Grand Sable, était dirigée par Maurice Ravaye.
Les équipes gagnantes sont reparties avec un chèque de Rs 8 000 chacune de même qu’un trophée commémoratif. Les seconds, troisièmes et quatrièmes ont chacun reçu un chèque de Rs 5 000, Rs 3 000 et Rs 2 000 respectivement, ainsi qu’un trophée. Les prix ont été offerts par IOREC et les trophées par Phoenix Beverages.
« C’est un plaisir pour nous de sponsoriser cet événement et de mettre en valeur cette magnifique région. À travers nos nombreux développements, nous souhaitons apporter une valeur ajoutée au Nord et au Nord-Est de l’île, mais aussi donner plus d’opportunités aux habitants grâce à des offres d’emplois et leur proposer des lieux conviviaux où ils peuvent se réunir en famille », a confié le CEO d’IOREC, Murray Adair.
Cette fête était aussi l’occasion pour ce dernier de revenir sur ce projet de village intégré que sera Azuri, un des plus grands projets qu’a connus le Nord de l’île et qui sera implanté au coeur de cette région, à Haute-Rive.
« Pour la première fois, étrangers et Mauriciens vivront côte à côte grâce à ce projet qui réunit des IRS et des résidences pour Mauriciens. Plus de 400 emplois seront créés pour la région car nous ne faisons pas que des maisons à Azuri, il y a aura également des magasins, des restaurants et un hôtel, et toutes ces facilités seront ouvertes et accessibles aux Mauriciens. De plus, de nombreuses activités nautiques et terrestres sont prévues », a conclu Murray Adair.