Conte, littérature orale, performance : du 23 novembre au 23 décembre, la Troupe Favory et l’association Kozé conté de la Réunion vont s’attaquer au répertoire du patrimoine culturel de la région en sillonnant toute l’île Maurice. Quand la vie est dure, les contes le sont aussi. On trouvera des récits assez noirs mais aussi des histoires qui font rire, voire des histoires graveleuses. Quant aux personnages typiques des contes, Henri Favory souligne la récurrence de Tizan (Tizan laké bef, Tizan gato moutail, Tizan kont Misié Blacklor). Il y aura les contes d’autrefois et les contes de maintenant lors des soirées thématiques (Conte fam) qui seront organisées.
Les villes et villages de Maurice sont des lieux rêvés pour accueillir des « storytellers ». Participeront au festival : L’Atelier Bengali (des jeunes de Pointe aux sables et l’Atelier de Rivière du Rempart. Ce sont des jeunes avec qui Henri Favory a entamé un travail d’initiation au conte, à la poésie et au théâtre. Un travail d’improvisation, un travail sur les rimes qui donne les trouvailles suivantes : « Je m’appelle Julie/ Je suis une goutte de pluie/ Mon frère s’appelle Axel / C’est un grain de sel/ Ma maman s’appelle Marie c’est la plus jolie… » Il y aura des contes traditionnels et des nouveautés qui transmis de génération en génération recrée le patrimoine culturel immatériel. Le Festival du conte et de la parole débutera le 23 novembre à 11h au Caudan. Il vise à promouvoir la culture orale populaire dans les 9 districts du pays. Des ateliers de conte seront également organisés pendant le festival.