La période de festivité est le moment où le profit des restaurateurs serait en hausse. Les fast-foods, restaurants et snacks débordent de clients à n’en plus savoir quoi faire. Mais ces derniers devraient faire attention et place à l’inspection. 
Les propriétaires de restaurants, snacks et fast-foods doivent se tenir à carreau. Suites à des plaintes reçues dernièrement, la “flying squad” du ministère de la santé et de la Tourism Authority (TA) surveillent de pied ferme  les restaurants, surtout ceux qui ne respecteraient pas les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire. 
Les officiers de la “flying  squad” sont récemment allés sur le terrain pour constater l’ampleur de la situation. Des visites surprises sont d’ailleurs effectuées dans toute l’île. Une liste de plus d’une centaine de restaurants ciblés a aussi été dressée.
Il est souvent arriver que les clients paient pour la bétise du restaurateur qui ne respecte pas les normes d’hygiène. C’est donc dans cette opitique que travaille la “flying squad”. Les autorité sont désormais sur leur garde à veiller à ce que les normes sanitaires soient respectées de plus que la sécurité et les règlements au niveau des aires de stationnement, entre autres. 
L’équipe d’inspection qui déscend de façon régulière sur le terrain pour les “surprise checks” ont constaté que beaucoup de restaurateurs sont loin de respecter les bases d’hygiène.