La traditionnelle messe organisée par le diocèse de Port-Louis pour marquer la Saint-Louis – patron du diocèse et de la ville de Port Louis – a lieu ce samedi en la cathédrale Saint Louis. Outre les Mauriciens en général, les officiels du pays y été présents dont le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le président par intérim de la République, Barlen Vyapoory et le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, entre autres.

Pour cet évènement, c’est le cardinal Piat qui a présidé la messe, entourée par plusieurs prêtres, des responsables des congrégations présentes à Maurice et de quatre diacres ordonnés. L’homélie a été toutefois prononcée cette année par le père Gérard Sullivan, vicaire général. « Nous profitons de la fête de Port-Louis pour prier pour notre pays. Et nous avons à cœur le développent du pays. Nous prions pour qu’il y ait plus de justice dans la manière de mener le pays, car la justice est au centre de la paix », soutient le cardinal Piat.

Dans son l’homélie, le vicaire général et père Gérard Sullivan, a exprimé son souhait de s’unir davantage pour trouver des solutions aux problèmes du pays. « Si nous pouvons nous asseoir, les uns et les autres, à des tables de communions et de dialogue. Nous ne sommes plus là pour faire la leçon aux autres. Il nous faut avoir l’humilité de comprendre que qui que nous soyons, quel que soit les forces que nous mettrons en place, quel que soit notre intelligences spirituel et politique, notre intelligence du cœur et de l’esprit ou les stratégies politiques de toute sorte, nous n’y arriverons pas tous seuls. »

La Saint-Louis était jadis l’événement phare annuel de la capitale en raison de la traditionnelle quinzaine civique organisée par la municipalité de Port Louis qui retenait l’attention des citadins dans tous les quartiers. Depuis quelques années, cette fête patronale a malheureusement perdu de son éclat et le programme d’activités prévu par la mairie qui ne suscite pas un grand élan parmi les habitants.