VEENA PULTON

À toutes les Mamans

Célébrons en chœur ce dernier dimanche du mois de mai dans la joie et la bonne humeur.

Même si les traditions, l’éclat et la date qui accompagnent cette fête divergent selon les pays, la Fête des Mères est une fête universelle. En cette journée festive dédiée à toutes les Mamans, oublions nos corvées et nos tâches ménagères, détendons-nous et surtout, entourons-nous de ceux que nous aimons.

Mais zut!!!

En parcourant les journaux et les dépliants publicitaires, il semblerait que certains résument notre fête à ces sempiternelles corvées ménagères.

Je m’explique…

Pour faire plaisir à Maman, on nous propose de lui offrir le fer à repasser qui est indispensable pour la bonne à tout faire, la moulinette qui libère la femme tout en la laissant à la cuisine, l’aspirateur qui n’aspire hélas pas toutes les idées préconçues, le four à micro-ondes avec ses macro-préjugés… et j’en passe.  Enfin! Tout un remue-ménage.

Alors, chères Mamans, toutes ces années de lutte pour l’émancipation de la femme, l’égalité des genres et l’évolution des mentalités sont-elles tombées en bouillie dans la bouilloire électrique ?

Ne voulant être ni cynique ni féministe, ne serait-il pas mieux de remplacer les publicités sur les électroménagers par d’autres offres plus alléchantes qui valoriseraient la Maman. Néanmoins, le plus beau des cadeaux pour une Maman, c’est avant tout de lui offrir ce qui ne s’achète pas : l’amour, la tendresse et la gratitude.

« On est si petit, le monde est si grand. Que serait la vie sans notre Maman ? »

En hommage à ma Maman Rainooka Matabudul.