« La fête de Divali n’est pas réservée uniquement aux hindoues, mais à toutes les communautés. » Le Premier ministre, Pravind Jugnauth s’exprimait lors de lors d’une cérémonie organisée par le Village council de Moka/St Pierre dans le cadre de la fête Divali. Ce dernier a évoqué le partage des gâteaux comme étant un symbole de l’unité et de la fraternité entre toutes les composantes de la nation et a ainsi mis en garde tous ceux « ki pe pran plesir pou kre divizyon dan pei ». Il a aussi commenté les propos de Mamade Khodabaccus à l’encontre de la Speaker et exige, à ce sujet, « de plates excuses de la part du PMSD ».
Pravind Jugnauth s’est appesanti sur la nécessité de « faire que notre diversité culturelle ne nous divise pas, mais bien au contraire nous rapproche les uns des autres ». Ainsi, selon lui, « sa bann dimounn ki pe rod rap zalimett comunal, parey couma mo pe fer ar mafia ladrog, zot pou cone ar mwa ».
L’autre thème abordé : la relation avec l’Inde. Le chef du gouvernement s’est dit fier que la « communion » qui existe entre les deux pays « pe konsolide », et cite, à ce propos, une déclaration du Premier ministre indien Narendra Modi : « Linn dir ki relasyon ek Morice li pa bon me siper bon. » Le financement du projet Metro Express par la Grande péninsule « est un autre exemple d’une coopération accrue », a-t-il fait remarquer.
Par ailleurs, Pravind Jugnauth est revenu sur « les propos ignobles » de Mamade Khodabaccus à l’encontre de Maya Hanoomanjee. Il a exhorté le PMSD et son leader XLD à présenter des excuses fermes au speaker et déplore en même temps la réaction d’Aurore Perraud « ki ti pe mari riye » pendant le « discours infect » de l’ex-secrétaire général du PMSD. S’agissant des prises de position du député du PTr, Shakeel Mohamed, au sujet de la visite du Chief Minister de l’Utter Pradesh, Yogi Adhiyanath, le PM a fait ressortir que « nos ancêtres de l’Inde étaient constitués d’hindoues et de musulmans », et condamne, à ce propos, les remarques et protestations de certains membres de l’opposition.