Sabeer Hookoomally, directeur de la Boulangerie Hookoomally à Plaine-des-Papayes, a décroché la semaine dernière le premier prix du Concours pour les employés des boulangeries traditionnelles organisé par les Moulins de la Concorde à l’occasion de l’édition 2013 de la Fête du pain. C’est la troisième fois que ce boulanger de 35 ans remporte ce premier prix qui récompense son dur labeur et sa volonté d’apprentissage dans le domaine.
Pour ce concours, ouvert aux employés des boulangeries traditionnelles, les Moulins de la Concorde avaient voulu mettre à l’honneur à la fois le métier de boulanger et le pain maison. Les participants devaient fabriquer des pains maison traditionnels à partir de la farine complète dans les locaux de la Fournée des Moulins, le centre de formation de cette entreprise. Les participants avaient à travailler avec 3 kg de farine pour chacune des variétés et selon leurs propres méthodes de fabrication. Le poids du pain après cuisson devait être de 100 grammes.
Sabeer Hookoomally a commencé à travailler en 1991, à l’âge de 11 ans, dans la boulangerie familiale construite quelques années plus tôt. « Depuis, je ne cesse d’apprendre et de comprendre les rouages du métier. Maintenant que le prix de la farine de blé a baissé, je compte proposer des pains maison faits avec du blé à ma clientèle », déclare le jeune boulanger. Son prix obtenu lors de la Fête du pain en 2006 lui avait valu un séjour en France chez France Export Céréales où il dit avoir appris davantage sur le métier.
À Plaine-des-Papayes, il existe deux boulangeries, dont celle des Hookoomally qui fournit le pain, matin et soir, à la majeure partie de la population mais aussi à celle des villages avoisinants que sont Belle-Vue-Harel, Mapou, Cottage, Piton et Labourdonnais, Fond-du-Sac et The Vale. Sabeer Hookoomally souhaiterait agrandir son entreprise, mais les coûts de production et le manque de main-d’oeuvre locale ne l’encouragent pas dans cette voie…