L’Année du Singe arrive à grands pas, événement que les sino-mauriciens célébreront comme il se doit avec toutes les communautés de Maurice. Aussi, pourquoi ne pas en profiter pour faire une immersion totale dans l’univers culturel chinois, le temps de la Fête du Printemps ? Pour cela, rien de plus facile. La première chose à faire sera de commencer par un changement de look. Pour ce faire, nous avons demandé l’avis de Hans Telvave. Passé maître dans l’art du maquillage, ce dernier nous distille quelques précieux conseils.
Pour ceux qui ne le sauraient pas encore : 2016 est l’Année du Singe. Une année nouvelle que les sino-mauriciens s’apprêtent, comme à leur accoutumée, à célébrer avec faste. Mais pas seulement les sino-mauriciens, tant la Fête du Printemps est intégrée depuis longtemps à notre paysage culturel local. Certaines n’hésiteront pas à s’investir en adoptant le look chinois. Pour ce faire, rien de plus facile. Et ce n’est pas Hans Telvave qui nous dira le contraire. Ce jeune maquilleur, très sollicité des Mauriciennes actuelles, en connaît, c’est vrai, un rayon.
Pour avoir le look chinois, dit-il, la première chose est de penser à rectifier son teint. « Pour travailler le teint correctement, on commence par appliquer un “primer” pour protéger et préparer la peau. Ensuite, on applique un fond de teint avec un pinceau et on finit avec une éponge, ou les doigts si besoin. » Cette étape passée, restera encore à camoufler les imperfections, comme les cernes, les boutons ou les taches. « Il suffit d’utiliser un anti-cernes et de tapoter le produit sur la peau. Une fois fait, on peut fixer le maquillage avec une poudre, afin que celui-ci résiste notamment à l’humidité », explique l’expert.
Ceci fait, il faut penser à redessiner le visage. Mais comment faire ? Le jeune maquilleur explique : « Pour redessiner le visage, il faut utiliser un “bronzer” à appliquer sous les pommettes, les tempes, les côtés du nez et sous la mâchoire. Ensuite, poser le “blush” sur les pommettes ainsi qu’un “highlighter” sur le nez. » Dès lors, il ne vous reste plus qu’à « flouter » les lignes avec un petit pinceau à poudre. « Uniformisez les couleurs du visage avec un gros pinceau à poudre en faisant des mouvements circulaires. » Et voila, vous voilà avec un teint naturel et parfait !
Les yeux en valeur
Notre interlocuteur ne s’arrête pas au teint et nous explique ensuite comment maquiller les yeux. « Pour maquiller des yeux bridés, par exemple, il faut appliquer un “primer” ou du fond de teint suivi d’un peu de poudre sur les paupières pour que les fards à paupières adhèrent bien. Ensuite, poser une couleur claire ou dorée sur les paupières et sous les sourcils. Avec un pinceau, estomper puis appliquer un marron foncé ou du noir en partant du creux de la paupière et en tirant vers le haut. Une fois cela fait, il n’y a plus qu’à mélanger les couleurs et à flouter les lignes avec un pinceau estompeur. »
Une fois cette étape franchie, il faut appliquer le crayon. Pour cela, le maquilleur explique :  « Appliquez une ligne de crayon ou d’eye-liner marron ou noir sur la paupière inférieure, mais surtout pas sur les muqueuses. Puis appliquez un crayon blanc sur les muqueuses pour celles qui veulent bien ouvrir le regard. Après, il ne reste plus qu’à tracer le trait d’eye-liner au ras des cils supérieurs. Appliquez votre mascara puis redessinez vos sourcils avec un crayon ou un fard à paupières marron et le tour est joué ! »
Pour parfaire le look chinois, rien de tel non plus qu’un chignon. Première chose à savoir à ce propos : pour que celui-ci soit réussi, il devra être bien haut et bien lisse. Lucia, du salon de coiffure Gloria Hair, de Vacoas, explique : « Pour faire un beau chignon, je conseille aux Mauriciennes de faire un léger lissage dans leurs cheveux afin de faciliter la réalisation de leur coiffure. Après tout, il ne faut pas oublier que les Asiatiques ont les cheveux très lisses. » Après cela, il suffit tout simplement de se faire une queue-de-cheval bien plaquée. « Vous pouvez utiliser un peu de gel afin qu’il n’y ait pas de cheveux qui dépassent. Ensuite, vous pouvez mettre un “donut” autour de la queue-de-cheval et de le découvrir délicatement avec les cheveux. Puis, avec des pinces, il faut travailler la coiffure jusqu’à ce qu’on ne voie plus les cheveux dépasser. Mettez un peu de laque et voilà, le chignon est réalisé ! » explique la jeune femme. Mais attention : si vous voulez vraiment vous la jouer chinoise, n’oubliez pas d’insérer la fameuse baguette dans votre chignon. Pour peu que vous trouviez la robe de circonstance, vous serez enfin prête à démarrer de bon pied l’Année du Singe.