Le PTr n’organisera de meeting pour le 1er mai prochain. Il optera pour l’organisation de congrès à travers le pays. C’est ainsi que deux congrès sont prévus le 22 avril à Bambous Virieux et le 29 avril à Vacoas.
Rencontrant la presse à l’issue de la réunion du bureau politique du PTr hier, Navin Ramgoolam a fait comprendre que son parti a choisi de laisser la place le 1er mai aux travailleurs, notant qu’il y a déjà des mécontentements autour du rapport du PRB.
Dans sa déclaration à la presse, le leader du PTr s’en est pris directement à sir Anerood Jugnauth qui, selon lui, dévalue la fonction premier ministérielle. « Avez-vous déjà vu un ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, jurer un affidavit accusant un collègue ministre d’ourdir un complot contre lui ? » a demandé Navin Ramgoolam. Il accuse, de plus, Roshi Bhadain d’agir « comme le KGB » en s’infiltrant dans tous les ministères et de chercher à contrôler l’appareil d’État. Il rappelle avoir accusé Roshi Bhadain de contrôler le gouvernement.
Revenant sur l’affidavit juré par Vishnu Lutchmeenaraidoo, le leader du PTr a observé que ce dernier a affirmé que le Premier ministre était au courant de son prêt et qu’il n’avait aucune objection à ce sujet. Cette affirmation a été démentie par SAJ dans un communiqué de presse voulant dire que son ministre est un menteur. « Il aurait dû révoquer Vishnu Lutchmeenaraidoo et faire une déposition à la police », soutient Navin Ramgoolam. Ce dernier a aussi observé que Raj Dayal continue ses activités normalement après avoir été forcé de step down de ses fonctions ministérielles. « Dayal est accueilli au parlement et dans les anniversaires sur la base que l’enquête le concernant n’est pas complétée », a-t-il observé. Finalement, le leader du PTr a fait comprendre qu’il n’est pas juste de dire que le Premier ministre n’a aucun contrôle sur les voyages de la Speaker. Les voyages d’un Speaker sont d’abord communiqués au ministère des Finances et doivent être approuvés par le Premier ministre, a-t-il fait remarquer.