Cette année, le ministère du Travail étend à une semaine le temps des activités organisées dans le cadre de la fête du travail. Selon Shakeel Mohammed, ministre de tutelle, cette initiative vise à offrir aux travailleurs « ce qui leur est dû ».
C’est durant un point de presse hier après-midi au siège de son ministère à la Victoria House, Port-Louis, que Shakeel Mohammed a dévoilé le programme d’activités mis en place dans le cadre de la célébration du 1er-Mai. Une initiative qui s’étendra cette année à une semaine, contrairement à l’année dernière, où elles n’ont eu lieu que le jour férié. Rappelant l’historique de la fête du travail, le ministre a expliqué que cette démarche vise à permettre aux travailleurs de profiter de cette journée « comme il se doit ». En d’autres termes, « dans l’esprit d’un moment de détente en famille », a-t-il lancé. Ce dernier est également revenu sur le succès des activités tenues l’année dernière. « Tenant à répondre aux doléances des travailleurs, nous avons souhaiter étendre ces activités afin de permettre à tout les travailleurs d’en profiter comme il se doit. » Les activités, qui ont débuté hier avec une collecte de sang, se poursuivront jusqu’au 5 mai. Sont ainsi notamment offerts des tarifs réduits pour l’accès aux parcs de loisirs de l’île, à l’instar de l’aquarium de Pointe-aux-Piments, de L’Aventure du Sucre ou encore du Casela Leisure Park.
Le ministère a également indiqué que les billets de cinéma connaîtront également une baisse pendant cette période. Et il en sera de même concernant les tarifs proposés par certains hôtels et restaurants. Entre temps, des ateliers de travail sont prévus, ce même que des expositions sur le rôle des travailleurs du pays et leur contribution à l’épanouissement économique de Maurice.
Le ministre envisage enfin de visiter des entreprises afin de prendre connaissance des conditions d’emploi ainsi que des relations entre employés et employeurs.