« La transition des mentalités en vue de l’adoption des énergies renouvelables passe obligatoirement par la formation », a insisté vendredi dernier la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, dans un discours prononcé à l’occasion du concert organisé au Port-Louis Waterfront dans le cadre de la campagne de sensibilisation “COI-ENERGIES” lancée par la Commission de l’océan Indien.
« La réussite de la transition vers des énergies renouvelables passe avant tout par la formation. Et les partenaires sociaux devront y jouer un rôle essentiel », a déclaré la présidente de la République vendredi au Caudan Waterfront. C’était dans le cadre du programme “COI-ENERGIES” de la Commission de l’océan Indien (COI), qui a lancé sa première campagne de sensibilisation le week-end dernier sur le Port-Louis Waterfront lors de « la fête de l’énergie verte ».
Auparavant, le ministre de l’Énergie et des Services publics Ivan Collendavelloo a rappelé la problématique énergétique de Maurice. Il a souligné « l’évolution positive » des mentalités dans le domaine des énergies renouvelables permettant le décollage de ce secteur. « La réalisation effective des objectifs de 35% d’énergies renouvelables d’ici 2020 est à la portée des Mauriciens », a-t-il souligné. De son côté, Jean-Claude de l’Estrac a déclaré que tout le monde à un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique et ses effets. « Ce combat ne doit pas être seulement celui des chercheurs et des scientifiques. Ce combat, celui de l’humanité pour elle-même, doit être mené sur tous les fronts et en particulier dans le domaine capital de l’énergie… L’Indianocéanie est animée de la volonté politique de changer la donne ?! »
Pour sa part, le chargé d’affaires de l’Union européenne Aldo Dell’ Ariccia devait s’attarder sur les bénéfices du projet qui rejoignent les priorités de l’Union européenne, notamment grâce à « l’accès des populations à une énergie abordable, propre et durable, en ligne avec les politiques de lutte contre la pauvreté et d’aide au développement des pays tiers ».
Un concert gratuit était aussi au programme et a réuni de nombreux artistes, dont Yoann Fréget, gagnant de la saison 2 de The Voice. Parmi les artistes locaux, on comptait La Compagnie Omada et les frères Joseph, Tritonik et Lespri Ravann, ainsi que les Clarisse Sisters. Cette fête de l’énergie verte marquait le démarrage effectif des activités du programme “COI-ENERGIES”, après le lancement le 5 juin d’un appel à projets visant à concrétiser des systèmes de production électrique basés sur des ressources renouvelables. La fête de l’énergie verte a également été précédée le 8 juillet par une marche dans le vieux Port-Louis avec le secrétaire général de la COI, Jean-Claude de l’Estrac, la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim, le ministre de l’Environnement Raj Dayal et le chargé d’affaires de l’Union européenne Aldo Dell’ Ariccia.